7 janvier 2016
Fusion des capteurs – la sécurité active franchit une nouvelle étape


Vous entendez le terme « sécurité active » depuis maintenant plusieurs années dans le secteur automobile. Eh bien, Delphi porte ces technologies qui peuvent sauver des vies à un niveau supérieur, marquant ainsi une nouvelle ère dans le domaine des technologies pour véhicules à conduite automatisée. On pourrait d'ailleurs parler de sécurité hyper-active.

Jusqu’à présent, les systèmes de radar et de vision, comprenant notamment le RACam de Delphi qui fusionne les deux, constituaient l’épine dorsale des systèmes de sécurité active. Si vous ajoutez le LiDAR électronique (‘solid-state LiDAR’) à cette équation, vous obtenez un concept de sécurité à 360° qui devient une réalité. Cela revient à rouler entouré par un champ de force protecteur.

« On peut dire que rien n’est plus sûr que la Volvo XC90 », déclare Glen De Vos, vice-président Ingénierie avancée chez Delphi. « Pourquoi Delphi vante les mérites en matière de sécurité de cette Volvo alors que nous ne fabriquons pas de voitures ? Tout simplement parce nous fabriquons les systèmes de sécurité qui font que cette voiture est la plus sûre du marché. Et nous sommes assez fiers de cela. »

Les systèmes de sécurité active Delphi permettront d’aider à lutter contre les statistiques dramatiques de la sécurité routière, avec pas moins de 33 000 décès par an rien qu'aux États-Unis. Les systèmes de sécurité active Delphi sont présents sur de nombreux véhicules, et Volvo a fait du RACam un équipement de série sur toutes les XC90.

La Volvo XC90 présentée au CES est équipée du LiDAR, illustrant ainsi notre nouveau partenariat avec Quanergy, acteur majeur de la Silicon Valley spécialisé dans les capteurs LiDAR 3D « temps de vol » (Time-of-Flight). « Grâce à notre partenariat avec Quanergy, nous sommes sur la bonne voie pour devenir le premier fournisseur de LiDAR électroniques (‘solid-state LiDAR’), parfaitement intégrés et à faible coût, pour une production de masse d’ici à 2019, » annonce Glen De Vos.

À leurs débuts, les systèmes LiDAR étaient grands, encombrants et extrêmement chers. Maintenant, avec l’avènement des LiDAR électroniques (‘solid-state LiDAR’), ils peuvent être aisément camouflés et sont suffisamment abordables pour être bien intégrés à un package de sécurité active ; leur prix unitaire ne dépassant pas 250 dollars.

De nombreuses collisions peuvent être limitées ou évitées en associant le système RACam de Delphi (une technologie qui fusionne les données radar et caméra) avec la détection d’angles morts, l’assistance au changement de voie et à l’insertion, et les systèmes d’alerte de véhicule en approche. L’amélioration de ce système par la technologie LiDAR ouvre la porte aux fonctionnalités de conduite automatisée.

En ajoutant à ces systèmes les fonctionnalités de communication V2V (véhicule-à-véhicule) et V2I (véhicule-à- infrastructure), la sécurité fait un formidable bond en avant. Delphi intègre tous ces capteurs et systèmes de détection au système dédié de communication à courte portée DSRC (Dedicated Short Range Communications), la technologie à la base du V2V, de sorte que la voiture voit ce que le conducteur ne peut pas voir. En fusionnant ces systèmes, Delphi comble le fossé entre les systèmes avancés d'assistance au conducteur (ADAS) et la conduite automatisée de demain.

Les technologies V2V de Delphi seront les premiers systèmes issus de la production de masse à être déployés sur les routes, avec le lancement en 2017 de la Cadillac SuperCruise. « La technologie de fusion des capteurs permet désormais de disposer de systèmes de sécurité complémentaires et redondants, constituant ainsi des packages de sécurité particulièrement robustes, qui fournissent les voitures les plus sûres au monde, » résume Glen De Vos.


  Source : Delphi



Haut de page

Auto-innovations.com n'est pas responsable du contenu de ce communiqué