24 février 2016
Nouveau Kuga, SYNC 3, FordPass… Ford enrichit son offre de mobilité connectée au Mobile World Congress
Ford dévoile aujourd'hui le nouveau Kuga et le nouveau système multimédia connecté SYNC 3 que la marque lancera en Europe cette année ; Ford poursuit également le développement de son plan Smart Mobility, qui vise à faire de la marque le leader en matière de connectivité, de mobilité, de véhicules autonomes, d’expérience client et de Big data

Mark Fields, Pdg de Ford, dévoile aujourd'hui le nouveau Kuga et le nouveau système multimédia connecté SYNC 3 pour l’Europe, et s’engage à tripler l'investissement de Ford dans la recherche sur les systèmes d’aide à la conduite pour accélérer le déploiement des technologies semi-autonomes dans ses véhicules.

Durant la conférence Ford au Mobile World Congress de Barcelone, Mark Fields mettra l'accent sur la transformation de Ford en entreprise d'automobile et de mobilité, via le plan Ford Smart Mobility, qui vise à faire de la marque l’acteur leader de connectivité, de mobilité, de véhicules autonomes, d’expérience client et de Big data.

“Si on fait un peu de prospective et que l’on observe l’évolution de l’auto-partage, de la conduite autonome, ou de l’expérience client, il apparaît que nous sommes clairement à l'aube d'une révolution en matière de mobilité”, explique Mark Fields. “La technologie et l'innovation nous donnent l'occasion de répondre à ces tendances et de rendre la vie des gens meilleure en changeant la façon dont le monde bouge”.

Vous pouvez assister en direct à la conférence de Mark Fields ce lundi 22 février à partir de 14h, en cliquant sur le lien suivant : http://www.mobileworldlive.com/mobile-world-congress-keynotes/

Un nouveau Kuga plus sportif, plus pratique et plus connecté

Présenté en première mondiale au Mobile World Congress de Barcelone, le nouveau Kuga accueille des technologies qui rendent la conduite plus simple, plus sûre et plus agréable. Parmi elles, le nouveau système multimédia connecté SYNC 3, un intérieur plus ergonomique, des systèmes d’aide à la conduite innovants, mais également le nouveau moteur 1,5 TDCi 120 ch.

Encore plus sportif et plus pratique, le nouveau Kuga intègre le nouveau système de stationnement semi-automatique Active Park Assist qui permet de se garer “en créneau”, mais aussi en marche arrière entre deux véhicules sur des places “en bataille”, grâce à sa fonction d’aide au stationnement perpendiculaire. Le SUV accueille également une version améliorée du système de freinage d’urgence en ville Active City Stop, les projecteurs avant adaptifs pour une meilleure visibilité dans les zones mal éclairées, ainsi que d'autres technologies sophistiquées comme l’ouverture mains libres du hayon ou la transmission intégrale intelligente iAWD.

Ford va tripler ses investissements dans la recherche sur les systèmes d’aide à la conduite, afin de faciliter la circulation dans les embouteillages, simplifier à l’extrême les manœuvres de stationnement, et ainsi accélérer le développement de véhicules totalement autonomes pour l'avenir. L'augmentation significative des investissements annoncée aujourd'hui permettra à Ford de développer de nouvelles technologies d'assistance à la conduite offrant plus de confort et de sécurité au conducteur.

C’est notamment le cas du Traffic Jam Assist et du système de stationnement entièrement autonome Fully Active Park Assist, dont Mark Fields a annoncé le lancement dans les trois ans à venir.

Les véhicules autonomes en point de mire

Ford s’est engagé dans deux voies distinctes menant à l'automatisation des véhicules. En premier lieu, l'entreprise dispose d'une équipe dédiée au développement des technologies d’aide à la conduite qui lui permet d’offrir à ses véhicules actuels des niveaux d'automatisation croissants.

Le Traffic Jam Assist épaule le conducteur dans des conditions de circulation difficiles, comme une autoroute embouteillée, en gérant la direction, le freinage et l'accélération. En activant une simple commande, le système permet de garder le véhicule au centre de la voie, puis de freiner et d’accélérer automatiquement de manière à suivre le rythme de la voiture qui le précède.

Le système de stationnement entièrement autonome aide quant à lui les conducteurs en prenant le contrôle de la direction, de la transmission, de l'accélérateur et du frein pour garer le véhicule dans une place de stationnement de manière automatisée.

D'autres technologies semi-autonomes se trouvent déjà à bord des véhicules Ford. C’est le cas, par exemple, du nouveau système de prévention de collision avec freinage automatique d’urgence avec détection des piétons, qui utilise radar et camera pour scanner la route devant le véhicule, ou encore du Limiteur de vitesse intelligent, qui empêche les conducteurs de dépasser les limites de vitesse et de s’exposer à des amendes coûteuses pour excès de vitesse.

“Les technologies semi-autonomes comme le Traffic Jam Assist et le système de stationnement entièrement autonome sont extrêmement simples à utiliser et rendent la conduite plus facile pour nos clients”, estime Ken Washington, vice-président de Ford, en charge de la recherche et développement.

Ford voit également plus loin. La marque développe, en effet, un programme dédié aux véhicules totalement autonomes entre ses sites d’Aix la Chapelle, en Allemagne, de Palo Alto, en Californie, et de Dearborn, aux États-Unis. Ford s’appuie d’ores et déjà sur plus d'une décennie d'expérience.

Ford cherche à fournir à ses véhicules des capacités d’autonomie qui ne nécessitent pas l'intervention du conducteur, comme décrit par l’association SAE International, au niveau 4 de l'automatisation. A ce niveau d’aptitudes, les véhicules autonomes seront probablement proposés en priorité dans les zones cartographiées en haute résolution 3D où le climat favorise une performance optimale des capteurs.

A l’heure actuelle, Ford est le premier constructeur automobile à tester des véhicules autonomes sur route enneigée et a récemment annoncé son intention de tripler sa flotte de véhicules autonomes en test, permettant à la marque de disposer de la plus importante flotte de véhicules de test entièrement autonomes de toute l’industrie automobile.

“Nous sommes déterminés à rendre les véhicules autonomes disponibles pour des millions de personnes”, annonce Ken Washington. “Dans des zones bien définies et avec des conditions environnementales favorables, nous prévoyons que la conduite entièrement autonome pourra débuter d’ici quatre ans et que les véhicules autonomes contribueront à rendre les trajets plus sûrs et plus agréables”.

FordPass : Une nouvelle expérience client

Dans le cadre de son évolution en entreprise d'automobile et de mobilité, Ford a récemment annoncé le lancement de FordPass® - une plateforme qui réinvente la relation entre constructeur et consommateur.

FordPass est constitué de quatre éléments clés : L’Application FordPass, qui intègre des services de mobilité et un planificateur de rendez-vous de maintenance avec les concessionnaires; les FordGuides qui aident les consommateurs à se déplacer plus efficacement; les Avantages, qui récompensent les membres pour leur fidélité; et les FordHubs, où les consommateurs pourront découvrir les dernières innovations de Ford.*

Les partenariats annoncés aujourd'hui apporteront des avantages significatifs aux membres FordPass :
  • En plus des avantages fidélité liés aux partenariats avec McDonalds et 7-Eleven, le partenariat avec BP va récompenser les membres avec des offres exclusives et des services de géolocalisation. A l'avenir, FordPass permettra de rechercher les installations BP disponibles à proximité. Ford et BP pourraient aider les membres à faire le plein au bon moment et au bon endroit. On pourrait même imaginer voir les membres restant confortablement dans leur véhicule pendant qu'un robot assure le ravitaillement en carburant
  • Grâce à son partenariat avec Flinkster, l’une des plus importantes sociétés d’auto-partage d’Allemagne impliquant des concessionnaires, FordPass offrira un accès 24h/24 à plus de 4 000 voitures à l'échelle nationale, dont de nombreux véhicules Ford
  • Parkopedia, la base de données mondiale de places de stationnement, permet à tous les membres FordPass de rechercher des places de parking en fonction de leur emplacement, du coût, de la disponibilité et de l’avis des utilisateurs. En outre, en tant que fournisseur de paiement de stationnement urbain, Mobile City permettra aux conducteurs de payer via FordPass.
“Cette toute nouvelle plate-forme que nous lançons en Europe cette année est vraiment à l'écoute des besoins de la population. Elle fournit des services afin de mieux se déplacer, plus facilement et en restant connecté à son environnement”, explique Mark Fields.

Repenser la mobilité en ville


Dans le cadre de son plan Smart Mobility, Ford tend à développer les services d’auto-partage et de stationnement disponibles dans les villes européennes.

A Londres, avec le programme pilote GoPark, Ford construit un système de stationnement prédictif, capable de diriger les conducteurs dans les rues où ils sont le plus susceptibles de trouver une place pour se garer. Des résidents du quartier d'Islington se sont portés volontaires pour participer à l’expérience avec leurs voitures personnelles équipées de dispositifs collectant des données sur les conditions de circulation et de stationnement en temps réel.

Egalement à Londres, GoDrive propose des véhicules en auto-partage pour effectuer des allers simples avec une solution de parking garantie à l’arrivée et une tarification à la minute couvrant tous les frais (carburant, péages, taxes). Depuis son lancement l’an dernier, le service s’est étendu à 25 points à travers la ville, avec des places de stationnement garanties dans des lieux aussi compliqués que la gare de Waterloo et que l’aéroport.

En Allemagne, les réservations effectuées dans le cadre du programme Ford Carsharing ont augmenté de 76 % en 2015. Les clients ont parcouru plus d’1 million de km au total au cours de l'année grâce à ce service. Le programme est déployé par Ford Allemagne et ses concessionnaires, et dispose de 170 stations de covoiturage dans toute l'Allemagne.

Connectivité et Big Data

Au Mobile World Congress de Barcelone, Ford présente pour la première fois en Europe son nouveau système multimédia connecté SYNC 3, qui permet aux conducteurs de contrôler leurs smartphones, la radio, la navigation et la climatisation en utilisant des commandes vocales simples et usuelles.

Le système intègre également la technologie SYNC AppLink, qui permet de contrôler un large éventail d'applications smartphones. Aujourd’hui, avec le lancement de SYNC 3, Ford rend de nouvelles applications disponibles, dont MyBoxMan qui permet aux conducteurs de livrer un colis pour un particulier et de gagner approximativement de 5 à 8 euros pour un simple trajet de 5 Km.**

Le 24 février prochain, au Mobile World Congress, la marque annoncera également les vainqueurs du Ford Smart Mobility Game Challenge. Développé en collaboration avec le Cologne Game Lab et lancé l'année dernière lors du Gamescom, le plus grand salon de jeux interactifs en Europe, le Ford Smart Mobility Game Challenge invitait les développeurs à créer des concepts de jeu qui pourraient résoudre les problèmes quotidiens de la mobilité urbaine.

Pour plus d’information sur la présence de Ford au Mobile World Congress, rendez-vous sur : http://mwc2016.fordpresskits.com/

* Des Ford Hubs ouvriront leurs portes à New York, à Londres, à Shanghai et à San Francisco. Le premier d’entre eux sera inauguré cette année au Westfield World Trade Center de New York
** Prix fixés selon le trajet en km, les dimensions et le poids du colis. MyBoxMan permet aux conducteurs de gagner un peu d'argent, mais ne vise pas à devenir une activité lucrative ou un emploi permanent pour ceux qui l’utilisent. Si le revenu reçu atteint un niveau d'imposition, l’activité doit être déclarée. Disponible initialement pour Android en France (en français et en anglais), l'application sera disponible en Allemagne, en Espagne, en Italie, aux Pays-Bas et au Royaume-Uni à partir de 2016, dans les langues correspondantes


  Source : Ford



Haut de page

Auto-innovations.com n'est pas responsable du contenu de ce communiqué