31 mai 2016
IDnomic reçoit le label France Cybersecurity pour son offre Object ID
A l’occasion du Forum BPI France Inno Generation, IDnomic, éditeur de logiciels et services de confiance français, s’est vu décerner le label France Cybersécurité pour son offre de protection des objets connectés, Object ID.

Le label France Cybersecurity s’inscrit dans le cadre du plan cybersécurité visant à faire reconnaître l’offre française en matière de cybersécurité. Il offre la garantie que les produits, solutions et services labellisés sont conçus, développés et opérés en France, par une filière industrielle dynamique et innovante reconnue par le marché.

IDnomic se voit ainsi distingué pour la qualité, la sécurité et l’innovation de sa solution de protection des identités numériques pour les véhicules communicants mettant en œuvre des systèmes d’authentification et de chiffrement des données (PKI) permettant la reconnaissance de chaque véhicule de manière unique.

Trois collèges indépendants composés respectivement de représentants des industriels du secteur (ACN, HEXATRUST), des utilisateurs (CESIN, CIGREF, GITSIS, et Espace RSSI du CLUSIF) et des pouvoirs publics (ANSSI, DGA, DGE et Business France) gouvernent le label. Pour l’attribution du label proprement dite, ces collèges s’appuient également sur des expertises réalisées par des tiers indépendants.

« Nous sommes très fiers de recevoir cette récompense. Les enjeux de sécurité des objets connectés sont déjà omniprésents au quotidien, aussi bien dans la sphère publique qu’industrielle ou privée. En développant Object ID, IDnomic répond aux préoccupations de tous et place l’Humain et la protection de ses identités numériques au cœur de son développement. Ce label est un gage de qualité et de reconnaissance de notre offre en matière de cybersécurité qui confirme l’excellence et l’engagement de nos équipes à développer des services toujours plus innovants » déclare Coralie Héritier, Directrice Générale d’IDnomic.


  Source : IDnomic


Haut de page

Auto-innovations.com n'est pas responsable du contenu de ce communiqué