9 juin 2016
Bosch rend les karts de course silencieux et propres
  • Aux côtés de la FIA et du DMSB, la Fédération allemande des sports mécaniques, Bosch développe un entraînement électrique destiné à un prototype de kart de course
  • Le système 48 volts rend les sports mécaniques propres, agiles et silencieux
  • La technologie Bosch produite en série équipe le kart de course électrique
  • Bosch Motorsport au coeur du développement sportif


Accélérations de 0 à 100 km/h en moins de 5 secondes avec une vitesse de pointe supérieure à 130 km/h, crissement des pneus, couple maximal disponible dès le premier effleurement de la pédale d’accélérateur ; il ne manque que les vrombissements du moteur et l’odeur d’essence dans l’air. La FIA, la commission énergies nouvelles et le Deutsche Motor Sport Bund e.V. (DMSB) ont présenté cette nouvelle expérience des sports mécaniques le 21 mai 2016 à Berlin. L’e-kart , prototype de kart de course 100 % électrique fut dévoilé dans le cadre de la FIA Formule E. La FIA et le DMSB ont fait confiance à Bosch pour cet entraînement innovant, développé aux côtés du principal fabricant allemand de karts, Mach1 Kart. « Avec l’e-kart, la FIA, le DMSB et Bosch posent les bases d’un karting haute performance et électrisant. Comme sur route, l’électrification s’accompagne sur circuit d’un nouveau plaisir de conduite, d’enthousiasme et d’une efficacité accrue », déclare Markus Heyn, membre du Directoire de Robert Bosch GmbH.

La technologie d’entraînement, de la route à la course


Le karting est considéré comme la discipline servant de tremplin vers les sports mécaniques professionnels. Les karts de course actuels sont le plus souvent équipés d’un moteur à combustion. Pour ce développement complet d’un entraînement électrique pour le karting professionnel, la FIA, le DMSB, Mach1 Kart et Bosch sont partis pour ainsi dire de zéro. L’idée était de créer un sport mécanique 100 % électrique, mais sans compromis en termes de puissance et de performances.

Les développeurs Bosch spécialisés en sports mécaniques ont trouvé la solution grâce au nouveau Boost Recuperation System (BRS), dont l’entreprise lancera la fabrication en série de la première génération à compter de 2017. Le BRS vient en appui du moteur à combustion des véhicules de la classe compacte, grâce à ses composants électriques. Il fournit ainsi jusqu’à 10 kilowatts de puissance supplémentaire, ce qui permet d’économiser sur route jusqu’à 15 % de carburant et de CO2. Il vient en outre en appui du moteur à combustion à l’accélération en fournissant 10 Nm de couple supplémentaire. « Nous avons modifié ce système pour le karting et l’utilisons pour électrifier le prototype d’e-kart », indique Klaus Böttcher, qui dirige Bosch Motorsport. « L’association de la technique automobile en grandes séries Bosch, de composants développés tout spécialement et d’un logiciel de commande de l’entraînement nous permet de proposer une offre groupée sous forme d’un système complet. »

La base du nouvel entraînement est constituée de deux alterno-démarreurs d’une puissance totale de 20 kW, qui fournissent le couple sportif de 300 Nm à l’essieu arrière. L’accumulateur d’énergie est constitué d’une batterie lithium de 48 volts. Les alterno-démarreurs peuvent par ailleurs obtenir de l’énergie par récupération et l’utiliser pour l’accélération. Le centre nerveux de l’entraînement est constitué d’un calculateur développé en interne, qui pilote les flux d’énergie du kart. Le système global est complété par des capteurs et un faisceau de câbles. Grâce au nouvel entraînement électrique, le châssis du kart Mach1 se transforme en un bolide propre, rapide et agile. « Dès le premier trajet du kart électrique, il a fallu moins de 5 secondes pour passer de 0 à 100 km/h, avec des pointes de vitesse à plus de 130 km/h. Nous poursuivrons les tests au cours des prochaines semaines et des prochains mois pour explorer toutes les possibilités du nouvel e-kart », précise Klaus Böttcher.


  Source : Bosch


Haut de page

Auto-innovations.com n'est pas responsable du contenu de ce communiqué