29 juin 2016
Production d'un nouveau turbocompresseur Continental avec technologie de turbine innovante RAAX™ pour l'Audi A3
  • Développé par l'équipementier automobile Continental, le nouveau turbocompresseur essence place la barre plus haut grâce à une amélioration substantielle du temps de réponse de l'efficacité et une conception robuste
  • Ce produit renforcera davantage l'activité turbocompresseur de Continental ; la production débutera en Chine en 2017 et en Amérique du Nord en 2018


Le premier turbocompresseur de Continental mettant en œuvre la technologie de turbine innovante RAAX™, actuellement produit pour le nouveau moteur essence turbocompressé 2,0 litres de l'Audi A3 (2.0l TFSI EA888, generation 3B), marque un tournant dans l'activité turbocompresseur de Continental. Outre une réponse nettement améliorée du moteur, ce nouveau produit présente plusieurs avantages. Après avoir fait son entrée sur le marché récemment, en 2011, l'équipementier automobile Continental s'est rapidement forgé une solide réputation. Le moteur à essence EcoBoost 1,0 litre de Ford, qui a étrenné le tout premier turbocompresseur produit par Continental, a immédiatement remporté le titre d'« International Engine of the Year », la récompense mondiale la plus prestigieuse dans le domaine des moteurs automobiles, et ce de 2012 à 2014. En 2015, le titre a été décerné à un autre moteur équipé d'un turbocompresseur Continental, à savoir le moteur hybride de la BMW i8. « La demande mondiale en matière de turbocompresseurs est appelée à augmenter fortement, en particulier dans le secteur des moteurs à essence. Nous sommes très bien positionnés sur ce marché, et nous sommes ravis d'avoir acquis avec Audi un client important proposant des solutions innovantes et robustes », se félicite Wolfgang Breuer, Responsable du secteur d'activités Engine Systems de Continental, dont fait partie la gamme de fabrication Tubocompresseur. « Avec la technologie RAAX™, actuellement en cours de production dans une plate-forme moteur constructeur sur l'Audi A3, nous renforcerons davantage notre position sur le marché. Les nouvelles usines que nous construisons en Chine et en Amérique du Nord et qui commenceront à produire des turbocompresseurs en 2017 et 2018 respectivement, seront également génératrices de croissance. »

Le moteur de nouvelle génération est l'un des résultats de la philosophie de « rightsizing », c'est-à-dire d'optimisation, prônée par Audi. Selon Rainer Wurms, responsable du pré-développement des moteurs à essence au sein d'Audi AG, cette approche ne se limite pas aux problématiques de réduction de la cylindrée (« downsizing ») et de réduction du régime moyen des moteurs (« downspeeding ») : « Le « downsizing » et le « downspeeding » doivent également être précisément adaptés à la classe du véhicule, la puissance du moteur et l'efficacité en situation réelle. Le "rightsizing" consiste à trouver le bon équilibre entre ces différents facteurs » précise Rainer Wurms. « Un turbocompresseur spécifiquement conçu pour son application est une composante essentielle de cette approche. Nous sommes donc ravis d'avoir trouvé la solution idéale sur ce plan, grâce au soutien et à la collaboration étroite avec notre partenaire de développement Continental. »

Comme le suggère le nom de la nouvelle technologie (RAAX™ est la contraction de « radial-axial »), l'innovation la plus importante du nouveau turbocompresseur de Continental est sa conception de turbine modifiée. Contrairement au turbocompresseur radial, le type de turbocompresseur essence le plus courant à l'heure actuelle et qui est doté d'une arrivée de gaz d'échappement radiale, le nouveau turbocompresseur Continental est équipé d'un conduit d'arrivée radial-axial (semi-radial/semi-axial). La conception spéciale des aubes permet une réduction substantielle, de l'ordre de 40 % environ, du moment d'inertie des roues de la turbine. Cela signifie que le turbocompresseur réagit plus rapidement aux modifications de la charge du moteur, si bien que la pression de suralimentation est atteinte plus rapidement et que le temps de réponse du turbo est minimisé. En plus d'améliorer significativement le temps de réponse, la technologie RAAX™ accroît également de 3 % le rendement dans la plage de fonctionnement pertinente pour le moteur, et permet ainsi une réduction des émissions.

Robustesse et fiabilité

Une solution innovante a également été mise en œuvre pour la soupape de décharge ; celle-ci empêche une augmentation trop rapide de la pression lorsque le rendement moteur est élevé. À cet égard, l'équipe turbocompresseur a pu mettre à profit des synergies internes, puisque le portefeuille de technologies existant de Continental comprenait déjà un système de contrôle de la soupape de décharge électronique réputé pour sa haute fiabilité. Dans le nouveau turbocompresseur, le système d'actionnement de la soupape de décharge a été adapté et propose une solution très fiable pour la liaison entre l'actionneur et la soupape.

La remarquable robustesse du turbocompresseur est appuyée par un système de production entièrement automatisé. Tandis que les turbocompresseurs conventionnels sont assemblés en plusieurs étapes et en partie à la main, tous les composants du turbocompresseur Continental sont conçus pour un assemblage sur un axe unique entièrement automatisé. Grâce à ce processus de production et à des méthodes de contrôle qualité intelligentes, Continental a relevé la barre en matière de qualité sur le marché des turbocompresseurs.

« Référence en matière de thermodynamique et de réponse transitoire »

« Notre turbocompresseur RAAX™ fixe actuellement la norme en matière de thermodynamique et de réponse transitoire », indique Udo Schwerdel, responsable de la gamme Turbocompresseur de Continental. « À cela s'ajoute un design robuste et une qualité élevée, qui constituent toujours des priorités dans nos projets de développement. Ces normes de qualité élevées s'accompagnent de méthodes de production de pointe standardisées, que nous mettrons également en œuvre sur nos nouveaux sites de fabrication. » À l'heure actuelle, Trutnov en République tchèque est le seul site Continental produisant le nouveau turbocompresseur, mais une installation supplémentaire est en cours de construction en Chine. « À partir de 2017, cette usine produira des turbocompresseurs pour un certain nombre de projets impliquant de grands volumes », indique Schwerdel. « Une autre installation est également en cours construction en Amérique du Nord. Les commandes se bousculent déjà pour cette nouvelle usine, qui doit ouvrir ses portes en 2018. »

Des turbocompresseurs pour toutes les classes de puissance proposant des solutions innovantes

La gamme de turbocompresseurs essence de Continental couvre toutes les classes de puissance du segment automobile. Depuis que l'entreprise a fait son entrée sur le marché avec un turbocompresseur pour le moteur à essence EcoBoost 1,0 litre de Ford, elle n'a cessé d'impressionner par sa production continue de solutions innovantes, parmi lesquelles le premier modèle de turbocompresseur avec un corps de turbine en aluminium pour voitures de tourisme. Ce turbocompresseur haute efficience refroidi à l'eau a été appliqué pour la première fois en 2014 dans le moteur à essence 3 cylindres 1,5 litres de la Mini. Continental a également fait preuve de son savoir-faire dans le segment hautes performances en mettant au point le turbocompresseur du moteur à essence trois cylindres 1,5 litres 231 chevaux de la BMW i8 hybride. Spécialement développé pour ce modèle de véhicule, le turbocompresseur présente un excellent rapport puissance/poids, résiste à des températures d'échappement de plus de 1 000 °C et a établi de nouvelles normes en matière de temps de réponse en charges transitoires.

http://videoportal.continental-corporation.com/home/raax-turbocharger


  Source : Continental


Voir notre dossier La turbosuralimentation : technologie et développements récents .
Haut de page

Auto-innovations.com n'est pas responsable du contenu de ce communiqué