4 juillet 2016
Honda NSX 2017
C’est avec audace et créativité que les frères Schaeffler ont posé la première pierre de ce qui est aujourd’hui le groupe Schaeffler à Herzogenaurach depuis avril 1947. Comment Schaeffler s’est forgé une renommée mondiale à partir d’une idée révolutionnaire.

1. Concept

Lorsque la Honda NSX a été lancée en 1989, elle a révolutionné le segment des supercars à jamais. La voiture a bouleversé le conformisme des supercars en établissant une relation plus intime entre le conducteur, la voiture et la route, grâce notamment à son faible poids, à l’ergonomie et la visibilité exceptionnelles offertes par son habitacle et à ses performances pleinement exploitables. Une toute nouvelle définition de la supercar fut ainsi posée.

Tout en respectant les caractéristiques fondamentales de la NSX d'origine, la NSX 2017 ajoute au concept d’origine un ensemble de technologies de pointe qui créent une nouvelle approche de la sportivité.

La première de ces nombreuses innovations est la technologie Sport Hybrid SH-AWD (Super-Handling All-Wheel Drive), une première dans le secteur des supercars, synonyme de propulsion intégrale associée à une très grande maniabilité. La NSX utilise ce système hybride exclusif pour améliorer chaque paramètre de ses performances dynamiques : accélération, freinage et comportement en courbe.

En combinant cette nouvelle interprétation de la technologie SH-AWD avec une approche innovante de la conception du véhicule (structure d'avant-garde, combinaison des composants et optimisation de l'aérodynamisme), la nouvelle Honda NSX transmet instantanément et avec une incroyable fidélité toutes les actions de son conducteur. Cela contribue également à réduire le stress et la charge de ce dernier, à améliorer ses capacités – quelles que soient ses aptitudes au pilotage — et à magnifier son expérience de conduite.

2. Groupe motopropulseur Sport Hybrid SH-AWD

Le cœur du groupe motopropulseur Sport Hybrid SH-AWD (Super-Handling All-Wheel Drive) est un tout nouveau moteur V6 à 75° DACT bi-turbo monté en position centrale arrière. Il est couplé à une boîte à double embrayage à neuf rapports (9DCT) ainsi qu'à un moteur électrique à entraînement direct qui seconde le moteur thermique en fournissant un couple instantané. Ce moteur électrique assure également un rôle de générateur, maintenant l’état de charge des batteries afin qu’elles répondent au mieux aux demandes du conducteur.

Ces moteurs (thermique + électrique) arrière sont complétés par une paire de moteurs électriques jumelés (TMU) installés à l'avant et qui peuvent appliquer différentes valeurs de couple (aussi bien positif que négatif) à chaque roue avant indépendamment. Le résultat est un effet de contrôle de lacet qui améliore la maniabilité, la stabilité, la réactivité et les performances quelle que soit la vitesse. Le TMU profite également de la force de freinage pour recharger le système de batteries hybrides.

Tirant parti de la réactivité immédiate des trois moteurs électriques (moteur à entraînement direct à l’arrière et TMU à l’avant), le système Sport Hybrid SH-AWD permet à la voiture d'atteindre une vitesse de pointe d'environ 308 km/h tout en offrant au conducteur un sentiment de confiance accru.

3. Coque composite

La coque composite de la NSX bénéficie de nouveaux matériaux et de méthodes de construction originales qui ont permis de créer une structure affichant une rigidité dynamique inédite, une visibilité exceptionnelle vers l’extérieur et une résistance supérieure en cas de collision. Cette structure est majoritairement composée d’éléments en alliage d’aluminium auxquels sont associés de l’acier ou de la fibre de carbone dans certaines zones stratégiques.

La rigidité torsionnelle inégalée de la NSX (en dynamique) lui permet de réagir directement et instantanément aux ordres de son conducteur, en particulier en courbe, et tout en maintenant une parfaite connexion entre les essieux avant et arrière. Chaque composant du châssis est monté sur un support rigide, lui-même solidaire d’une pièce en aluminium extrudé, le tout offrant une rigidité qui permet au châssis de conserver sa géométrie optimale dans toutes les situations.

Pour la toute première fois dans l’industrie automobile, la technologie du moulage par ablation (procédé spécifique de moulage en sable) a été utilisée pour les pièces en aluminium qui servent de points d’ancrage ultra-rigides pour les suspensions. Utilisées dans les zones d'absorption, ces pièces très légères permettent la mise en place de porte-à-faux avant et arrière plus courts, de limiter les masses et d’offrir une meilleure résistance en cas de choc.

La majeure partie de la structure de la coque est constituée d’éléments en aluminium extrudés associés, pour la première fois au monde, par soudage MIG entièrement robotisé.

Une autre première mondiale est constituée par un nouvel élément de structure réalisé par pliage tridimensionnel et trempe qui permet de créer des montants « A » à la fois fins et robustes, ce qui favorise la visibilité vers l'avant tout en répondant aux normes structurelles, y compris en matière de résistance du toit à l'écrasement.

Comme pour la structure elle-même, différents matériaux ultralégers ont été utilisés pour les panneaux extérieurs de carrosserie en fonction de leur finalité : aluminium hydroformé, aluminium embouti, moulage SMC (Sheet Moulding Compound), plastique ABS haute température ou encore fibre de carbone.

4. Châssis

Ancrés directement sur la structure de la coque (sans berceau intermédiaire), les systèmes de suspension tout aluminium avant et arrière permettent d’améliorer les performances dynamiques de la NSX tout en supportant les capacités inédites du système Sport Hybrid SH-AWD.

La suspension avant à double triangle et double rotule élimine les effets de couple dans la direction, tandis que la rigidité latérale élevée des suspensions arrière minimise les effets d’accélération latérale de la suspension, ce qui garantit une grande stabilité dans les virages à grande vitesse.

Les suspensions sont associés à des amortisseurs actifs magnéto-rhéologiques (MR) de troisième génération, à un système de direction assistée électrique à démultiplication variable à double pignon (EPS) et à un système de freinage électromécanique ultra-performant.

Le freinage est assuré par un système à servofrein électrique de nouvelle génération qui combine l'efficacité d'un système de freinage mécanique (à friction) avec celle d’un freinage intégré à récupération d’énergie. Le tout offre un freinage précis, naturel, puissant et efficace.

Un autre élément clef de la structure est représenté par le système de montage du groupe motopropulseur. Des fixations disposées à des emplacements stratégiques minimisent les mouvements du moteur et de la transmission (tangage et roulis) sur le châssis et contribuent à obtenir des niveaux de bruits et de vibrations (NVH) parmi les meilleurs de la catégorie.

5. Pack Advanced Sports

La philosophie du pack Advanced Sports consiste à optimiser la conception et l'intégration des systèmes majeurs afin d'abaisser et de centrer la masse et d’obtenir une répartition des masses optimale synonyme de maniabilité et e réactivité dynamique. Cette approche a permis d'obtenir le centre de gravité le plus bas de la catégorie ainsi qu’une rigidité en torsion trois fois supérieure à celle de la concurrence.

Une étude approfondie a permis de déterminer la disposition en position centrale arrière du groupe motopropulseur Sport Hybrid (qui comprend le moteur thermique, les moteurs électriques et la boîte de vitesses) ainsi que celle des composants hybrides principaux tels que l'unité de puissance intelligente (IPU) qui contient le pack de batteries lithium-ion.

La conception et les caractéristiques du nouveau moteur V6 bi-turbo tout aluminium ont été optimisées afin d'abaisser le centre de gravité et obtenir une compacité optimale. De même, la transmission à double embrayage et 9 rapports bénéficie d'une nouvelle conception, l'embrayage et le différentiel étant placés côte à côte dans le même carter avec leurs arbres parallèles, cet agencement permettant de réduire la distance entre moteur et transmission.

L'unité de commande (PDU) du système hybride bénéficie également d'une conception de type « trois voie » (conversion du courant continu en courant alternatif pour alimenter les trois moteurs électriques) qui lui permet de trouver sa place dans le tunnel central du véhicule.

6. Gestion totale des écoulements d’air

L'équipe de conception et de développement de la NSX a adopté une approche de «gestion totale des écoulements d’air» pour garantir à la voiture les performances aérodynamiques requises tout en assurant la gestion thermique optimale exigée par son groupe motopropulseur hybride.

Après des recherches approfondies, l'équipe responsable de l'aérodynamisme a déterminé qu'il fallait trois fois plus de force d'appui à l'arrière qu'à l'avant du véhicule afin d'obtenir une répartition optimale des forces dans le cadre d’une conduite à hautes performances.

Grâce à l'utilisation de simulations numériques de mécanique des fluides (CFD), ainsi qu'à des essais sur des modèles à 40% dans la soufflerie américaine de Honda (Ohio, États-Unis), l'équipe de développement a peaufiné les différentes formes de carrosserie, les bouches d'admission et d'échappement et les lignes caractéristiques afin de réduire la traînée aérodynamique, créer des appuis aérodynamiques, optimiser l'efficacité du refroidissement et évacuer la chaleur du groupe motopropulseur hybride.

7. Habitacle

Depuis l'instrumentation intuitive et la disposition simple des commandes jusqu'à l'application soignée des matériaux et des rembourrages sur les sièges, le volant et la console centrale, la NSX offre une ergonomie exceptionnelle centrée sur le conducteur et qui raffine l'expérience de conduite.

Les matériaux tels que le cuir et l'Alcantara ont été soigneusement sélectionnés pour créer une combinaison parfaite entre ambiance de conduite dynamique et confort luxueux. De même, la console centrale et les commandes ont été conçues pour focaliser au maximum l'attention sur la fonction la plus importante, la conduite, et finir par servir de «simple interface sport» et compléter l'excellente visibilité offerte par l'habitacle.

8. Système dynamique intégré

La nature unique du système électrique hybride permet d’intervenir sur une vaste gamme de paramètres afin d’adapter les performances dynamiques aux préférences du conducteur. Une particularité rendue possible par le système dynamique intégré IDS (Integrated Dynamic System) commandé par le bouton « Dynamic Mode » installé sur la console centrale de la NSX.

L’IDS de la NSX permet de choisir entre quatre modes (Standard, Sport, Sport+ et Piste) qui engagent tous les systèmes dynamiques du véhicule : direction, freinage (mécanique + à récupération d'énergie), accélérateur, aide à la stabilité VSA (Vehicle Stability Assist), amortisseurs magnéto-rhéologiques et système de commande Sport Hybrid SH-AWD. Le paramétrage concerne aussi la sonorité du moteur via les nouvelles technologies de contrôle du son à l'admission (Intake Sound Control) et à l’échappement (Active Exhaust Valve).

9. Conception, développement et fabrication

Les membres qui composent l'équipe NSX ont été sélectionnés dans le monde entier. Le développement du groupe motopropulseur Sport Hybrid s’est effectué sous la responsabilité d'une équipe basée à Tochigi au Japon alors que la carrosserie, le châssis, le système électrique, l'intérieur et les autres technologies du véhicule ont été conçus depuis Raymond (Ohio, États-Unis). Le design initial de la NSX a été réalisé par le studio maison de Wako (Japon) puis a été modifié pour la production par le Honda Design Studio de Los Angeles (États-Unis).

Les essais et les réglages de la voiture ont été menés sur des routes et des circuits du monde entier. Les principaux circuits utilisés furent : Virginia International Raceway (États-Unis), Nürburgring (Allemagne) et la piste d'essai de Honda de Takasu (Japon).

La NSX est fabriquée dans le nouveau centre de production PMC (Performance Manufacturing Center) de Marysville (Ohio, États-Unis). Le PMC a été construit tout spécialement en prévision de la production de la dernière née des supercars Honda. Intégrant plusieurs innovations en matière de production de faible volume, le PMC relève le défi de combiner un savoir-faire d'avant-garde avec une qualité extrême en renouvelant les méthodes de fabrication, de peinture, d’assemblage et de contrôle qualité des véhicules.

Le PMC emploie environ 100 collaborateurs engagés dans la fabrication, la peinture, l'assemblage et le contrôle qualité. Parmi les nombreux processus innovants, on peut noter la première utilisation mondiale du soudage MIG robotisé pour la construction de la structure aluminium de la NSX.

Le moteur V6 bi-turbo spécialement conçu est méticuleusement assemblé à la main par des techniciens experts dans l'usine de moteurs de la société à Anna (Ohio, États-Unis) faisant appel à des techniques et des processus de fabrication validés au travers des programmes de compétition initiés par la marque dans les catégories les plus relevées du monde. Une fois entièrement assemblé, chaque moteur est équilibré à la machine, passé au banc d'essai puis rodé sur l'équivalent de 240 km afin de s'assurer que chaque NSX soit prête pour le circuit au moment de sa livraison à son propriétaire.

La boîte de vitesses à double embrayage à neuf rapports, le moteur arrière à entraînement direct, l'unité à moteurs jumeaux (TMU) et les autres composants du système hybride sont fabriqués au Japon avant d’être assemblés dans l'usine de moteurs à Anna et installés par le PMC.


  Source : Honda


Haut de page

Auto-innovations.com n'est pas responsable du contenu de ce communiqué