14 septembre 2016
Plus de 400 kilomètres d’autonomie : la nouvelle Opel Ampera-e révolutionne l’électromobilité
  • Première de la classe : au moins 30 % de plus d’autonomie que sa plus proche concurrente
  • Sprinteuse : elle s’acquitte du 0 à 50 km/h en 3,2 secondes
  • Star du Salon : Première Mondiale au Mondial de l’Automobile le 29 septembre


L’Opel Ampera-e va enfin renvoyer aux oubliettes le plus gros inconvénient d’une voiture électrique : l’autonomie trop faible, et l’angoisse qu’elle fait naître. Selon les chiffres du nouveau cycle de conduite Européen (NEDC, la norme en vigueur permettant de comparer l’autonomie de différents véhicules), la nouvelle e‑car de Rüsselsheim se montre capable de dépasser largement la barre fatidique des 400 kilomètres d’autonomie sans recharge (autonomie en mode purement électrique en kilomètres mesurée selon NEDC : >400, chiffre provisoire). Cela fait de la nouvelle compacte électrique d’Opel le meilleur modèle de sa catégorie, et de loin. En comparaison, la BMW i3, même équipée de la grosse batterie de 33 kWh proposée en option, n’atteint que 300 kilomètres en NEDC (New Euroepan Driving Cycle), la Nissan Leaf s’arrête à 250 kilomètres, la Renault Zoe à 240 kilomètres et la VW e-Golf stoppe à 190 kilomètres. En parcourant au moins 30 % de plus que sa plus proche concurrente, l’Opel Ampera-e révolutionne l’électromobilité. Naturellement, l’autonomie maximale en conditions d’utilisation quotidienne s’éloigne des chiffres NEDC. Dans la pratique, des facteurs tels que le profil de la route, les conditions atmosphériques, le style de conduite ou la charge supplémentaire peuvent influer sur l’autonomie. Toutefois, l’Ampera-e peut couvrir sans problème plus de 300 kilomètres, même dans le cadre d’une utilisation au quotidien. La dernière nouveauté d’Opel sera présentée en Première Mondiale au Mondial de l’Automobile de Paris (ouverture au public : du 1er au 16 octobre) dans le Hall 5-2 (stand 501).

« Avec l’Ampera-e, nous allons mettre sur le marché une voiture électrique adaptée à un usage quotidien. L’Ampera-e offre une grande autonomie et sera proposée dès le printemps de l’année prochaine. Ce n’est pas une voiture éco de luxe, pas un gadget et elle ne se cantonne pas au rôle de seconde voiture. Opel prouve que l’électromobilité peut s’adresser à un public beaucoup plus large quand on fait appel à la technologie la plus innovante. Opel démocratise le véhicule électrique avec l’Ampera-e » a déclaré, plein d’enthousiasme, Karl-Thomas Neumann, CEO d’Opel.

L’Ampera-e, longue de 4,17 mètres, n’a pas que son exceptionnelle autonomie comme atout. Elle offre également un espace suffisamment généreux pour accueillir jusqu'à cinq personnes en préservant un volume de coffre de 381 litres, nettement au-dessus de la moyenne pour les voitures de cette longueur. Cet espace généreux est rendu possible par l’intégration intelligente des dix modules de la batterie. L’ensemble est situé dans le soubassement de la voiture et taillé aux mesures du véhicule. Ainsi, aucun espace n’est perdu. La batterie composée de 288 cellules lithium-ion offre une capacité de 60 kWh. Elle a été développée en collaboration avec LG Chem.

Plaisir de conduite : elle sprinte et récupère

L’Opel Ampera-e suscite l’enthousiasme avec des accélérations qui se placent au même niveau que celles d’une sportive. La dernière Opel doit son tempérament électrique à un couple maximal de 360 Nm. Les démarrages pleins de brio depuis l’arrêt total (comme au feu rouge, par exemple) ou l’accès à l’autoroute sont deux exercices où l’Opel Ampera-e se révèle particulièrement brillante. La compacte s’affranchit du 0 à 50 km/h en 3,2 secondes. Quant aux reprises de 80 à 120 km/h, une zone particulièrement importante pour les dépassements, l’Ampera-e se contente de 4,5 secondes (chiffres provisoires). La vitesse de pointe est électroniquement limitée à 150 km/h pour préserver l’autonomie. La puissance du moteur électrique équivaut à 150 kW/204 ch.

Mais l’Ampera-e a encore d’autres atouts : cette révolutionnaire voiture électrique permet de rouler tout en souplesse et en silence, tout en étant en mesure de recharger ses batteries en route. Pour ce faire, il suffit au conducteur de relâcher l’accélérateur en mode normal « Drive ». L’Ampera-e récupère automatiquement l’énergie quand elle est sur sa lancée et se recharge grâce à son moteur électrique qui se double d’un générateur. L’effet de frein moteur est augmenté lorsque le conducteur passe en mode « Low », qui augmente également le pourcentage de récupération. Le conducteur peut passer à « Regen on Demand » pour disposer d’un maximum de récupération d’énergie en actionnant une palette à l’arrière du volant. Le couple résiduel du moteur est si élevé dans les modes « Low » et « Regen On Demand » qu’il n’est même plus nécessaire d’appuyer sur la pédale de frein pour réduire la vitesse jusqu'à l’arrêt complet en circulation normale. Ce qui permet de piloter l’Ampera-e en toute sécurité par l’intermédiaire de l’accélérateur (One Pedal Driving). Evidemment, il faut encore appuyer sur la pédale de frein en cas d’urgence. Les premières simulations de comportement au volant montrent que les conducteurs parviennent à gagner jusqu’à 5% d’autonomie par rapport au mode « Drive » en se servant dans les embouteillages du « One Pedal Driving » et de la régénération à son plus niveau.

Totalement connectée : Opel OnStar et intégration de smartphone

Une connectivité numérique exceptionnelle est indispensable à l’idée de mobilité durable. L’Ampera-e dispose à la fois de la dernière génération d’appareils multimédia IntelliLink et d’Opel OnStar – l’assistant personnel pour la connectivité et les services offre une borne Wi-Fi haut débit permettant de connecter jusqu'à 7 périphériques (en fonction des pays). Les appareils IntelliLink sont compatibles Apple CarPlay et Android Auto, et permettent au monde des smartphones d’être présent dans l’Ampera-e. Ainsi, les passagers peuvent avoir accès à leur musique préférée ou voir des films en streaming

Conçue par Panasonic Global Design Solutions en étroite collaboration avec les leaders de l'industrie automobile, la solution de test de fin de chaîne de nouvelle génération de Panasonic a été inaugurée sur Automechanika à Francfort, en Allemagne.

Avec l'AMTS (Automotive Mobile Test Solution), Panasonic allie la technologie exigée par le secteur pour une production et une initialisation efficaces des véhicules et des fonctionnalités d'entreprise, tout en s'intègrant de manière transparente dans l'environnement informatique professionnel.

Priorité à l'utilisateur et aux processus
De par sa conception, l'appareil facilite l'utilisation et l'incorporation des processus de production automobile. L'AMTS, solution basée sur la tablette Toughpad FZ-M1 ultra-durcie, embarque ainsi un écran Multi-Touch capacitif de 7", un lecteur de carte NFC sans contact, l'infrarouge haute puissance intégrée et un lecteur de codes-barres 2D, situés dans la poignée de conception spécifique pour assurer la mobilité dans l'environnement de production.

Ce terminal mobile se place sur le volant ou le tableau de bord du véhicule à l'essai à l'aide de son support de montage interchangeable et protecteur. L'AMTS est également dotée de quatre raccourcis programmables pour un accès immédiat aux applications et fonctionnalités les plus importantes.

Connectivité spécialisée
L'AMTS embarque la connectivité exigée par les constructeurs automobiles : connecteurs doubles robustes pour une communication USB et recharge OBD protégée et intégrée à partir d'un appareil VCI. L'ergonomie de la solution est ainsi assurée que le volant soit positionné à droite ou à gauche.

Puissance pour les essais d'application
Pour respecter les exigences de processus et d'efficacité relatives aux essais automobiles, l'AMTS de Panasonic est équipée du processeur Intel® CoreTM m5-6Y57 vPro (1,1 GHz et jusqu'à 2,8 GHz avec la technologie Intel® Turbo Boost et un cache Intel de 4 Mo) et de la carte graphique Intel® HD. Il fonctionne avec Windows 10 Pro, mais l'ancienne version Windows 7 Professional peut également être installée. Sur le plan du stockage, la solution se caractérise par un disque dur SSD de 128 Go ou 256 Go en option.

Côté communication, l'AMTS est équipée du BluetoothTM v4.1+EDR Classe 1 et de la fonctionnalité Wi-Fi Intel Dual Band Wireless-AC 8260 ; la connectivité haut débit mobile 4G (Gobi 5000, compatible 3G) est en option.

10 ans d'histoire de conception
« Panasonic cumule près d'une décennie d'expérience de collaboration avec certains des plus grands constructeurs automobiles au monde dans la conception d'appareils mobiles durcis respectant leurs exigences industrielles », Ajoute Robert Blowers, directeur de la R&D et directeur général chez Panasonic Computer Products Europe. « Fruit de notre relation et de notre approche collaborative, la solution d'essai automobile par appareil mobile AMTS représente une nouvelle génération d'outil contribuant à rendre la production de véhicules toujours plus efficace et rentable pour nos clients ».


  Source : Opel


Haut de page

Auto-innovations.com n'est pas responsable du contenu de ce communiqué