14 septembre 2016
Lancement de Drive Me, l'essai de conduite autonome en conditions réelles le plus ambitieux et sophistiqué du monde
Le constructeur premium Volvo Cars vient de lancer officiellement son projet Drive Me, l’essai de conduite autonome sur voie publique le plus ambitieux et sophistiqué du monde. La toute première voiture autonome qui sera utilisée pour le projet Drive Me dans les rues de Göteborg est sortie des lignes de production vendredi dernier 9 septembre 2016.



Le SUV Volvo XC90 autonome qui vient de voir le jour dans l’usine Volvo Cars de Torslanda, est le premier d’une série de voitures autonomes qui devraient être confiées à de vraies familles de Göteborg pour une mise en circulation dans l’agglomération de la ville.

Leader de l’industrie dans le domaine de la sécurité automobile, Volvo est convaincu que la technologie de conduite autonome diminuera le nombre d’accidents de la route. La technologie de conduite autonome promet également de fluidifier les routes embouteillées, de réduire la pollution et de permettre aux conducteurs d’utiliser leur temps passé en voiture de manière plus constructive.

Volvo offre déjà sur les modèles de la série 90 une fonctionnalité de conduite semi-autonome, baptisée « Pilote semi-automatique ». Ce Pilote intervient délicatement sur la direction pour maintenir le véhicule aligné sur les marquages au sol, jusqu’à 130 km/h, sans devoir suivre une autre voiture. Les véhicules Drive Me disposeront en outre d’une fonctionnalité « sans les mains ni les pieds » activable sur certaines portions de route spécifiques autour de Göteborg. Cette fonctionnalité a vu le jour grâce à ce que Volvo appelle le « Cerveau de la conduite autonome ».

Le constructeur suédois, dont le nom est synonyme de sécurité automobile depuis son invention de la ceinture de sécurité à trois points d’ancrage en 1959, est un pionnier du développement de systèmes de conduite autonome. Ce positionnement s’inscrit dans le cadre de sa Vision : plus aucun mort ni blessé grave dans une nouvelle Volvo à l’horizon 2020.

L’approche orientée vers l’utilisateur distingue le projet Drive Me d’autres essais de conduite autonome. Au lieu de s’appuyer exclusivement sur les recherches de ses ingénieurs, Volvo entend collecter les retours d’expérience et l’avis de conducteurs de ces voitures autonomes qui les utiliseront au quotidien.

En optant pour cette approche axée sur l’utilisateur, Volvo pourra affiner ses technologies de conduite autonome et proposer à ses clients une offre aussi pertinente que possible lors du lancement commercial de ces véhicules, prévu autour de 2021.

« C’est un grand pas pour le projet Drive Me », se réjouit Erik Coelingh, Responsable technique senior en charge de la sécurité active de Volvo Cars, tandis qu’il contemple la voiture à laquelle on apporte la touche finale. « Nos clients voient leur voiture sous un angle différent du nôtre, ce qui explique que nous, les ingénieurs Volvo, soyons si impatients de recueillir leurs avis et de découvrir comment ils utiliseront cette voiture au quotidien. »

A la sortie des lignes de production, les voitures Drive Me grand public seront soumises à une phase d’essais rigoureux visant à garantir le bon fonctionnement de cette technologie de conduite autonome sophistiquée. Dès que cette phase d’essais sera finalisée et supervisée par des ingénieurs Volvo chevronnés, les clés seront remises aux personnes participant au projet.

Le projet pilote Drive Me de Göteborg est le premier d’une série d’essais sur voie publique avec les voitures équipées de cette technologie de conduite autonome signée Volvo. Un projet similaire à celui de Göteborg verra le jour à Londres l’an prochain, tandis que Volvo évalue actuellement l’offre de villes chinoises intéressées par le lancement d’un projet Drive Me dans leur pays ces prochaines années.

Par ailleurs, Volvo a conclu un certain nombre de partenariats stratégiques dans le domaine de la conduite autonome. Le constructeur a par exemple annoncé le mois dernier un partenariat avec l’entreprise de covoiturage Uber portant sur le développement conjoint de la nouvelle génération de voitures autonomes, tandis qu’il y a quelques jours, c’est la création d’une joint-venture avec le grand équipementier automobile Autoliv, pour développer la prochaine génération de logiciels de conduite autonome, qui a été rendue publique.

A propos de Drive Me
Drive Me est un vaste projet collaboratif réunissant plusieurs acteurs des secteurs publics et privé : Volvo Cars, Autoliv, l’Administration suédoise des routes, l’Agence suédoise des transports, l’école polytechnique Chalmers, le Lindholmen Science Park et la ville de Göteborg. Drive Me est partiellement financé par le programme d’innovation et recherche stratégique sur les véhicules FFI (Fordonsstrategisk Forskning och Innovation) réunissant les pouvoirs publics suédois et l’industrie automobile.


  Source : Volvo Cars


Haut de page

Auto-innovations.com n'est pas responsable du contenu de ce communiqué