21 septembre 2016
Le projet "Taraxagum" de Continental récompensé par plusieurs prix sur l'Automechanika 2016
  • Les pneus développés à partir de caoutchouc de pissenlit ("Taraxagum") récompensés par plusieurs prix sur le salon international
  • Continental présente des prototypes de pneus fabriqués à partir de caoutchouc de pissenlit russe à l'occasion d'Automechanika


Continental a remporté les Innovation Award et Green Award sur le salon international Automechanika 2016 pour son projet "Taraxagum – Pneus en caoutchouc de pissenlit".

En décernant ces prix, les experts réunis sur ce salon de l'industrie et des services automobiles ont voulu récompenser le travail de recherche et de développement de la société installée à Hanovre, qui intègre dans sa stratégie à long terme la possibilité de produire une partie du caoutchouc utilisé pour la fabrication de ses pneus ou d'autres produits utilisant du caoutchouc à partir des racines de pissenlit.

En cultivant du pissenlit russe à proximité de ses usines partout dans le monde, Continental souhaite réduire les distances d'approvisionnement et limiter de façon significative les émissions de CO2 produites lors du transport.

En engageant cette mutation, Continental espère également limiter sa dépendance vis à vis des fluctuations du marché global du caoutchouc.

"Nous sommes ravis de la reconnaissance dont nous bénéficions," déclare Maria Hanczuch, responsable du Département en charge du développement commercial des pneus dédiés aux véhicules de tourisme et utilitaires légers, qui a reçu le prix à Francfort. "Notre projet Taraxagum est une illustration des développements innovants dont les pneus pourront profiter à l'avenir. Nous travaillons à la fois pour améliorer les performances techniques de nos produits, optimiser la mise au point du composé de nos pneus et inscrire résolument notre processus de production dans une dimension durable."

Continental a commencé à travailler sur le projet "Taraxagum" avec l'IME Fraunhofer Institute installé à Münster, le Julius Kühn Institute situé à Quedlinburg et la société spécialisée dans la sélection végétale ESKUSA de Parkstetten il y a environ cinq ans. Le pissenlit russe a été cultivé pour assurer à terme une production à l'hectare équivalente à celle des arbres à caoutchouc traditionnels, les Hevea brasiliensis habituellement cultivés dans les zones tropicales. Continental a développé de nouvelles méthodes de production pour obtenir le caoutchouc naturel nécessaire à la production de ses pneus et autres produits en caoutchouc à partir du latex extrait de la plante.

Des premiers lots utilisant ce caoutchouc "Taraxagum" ont d'ores et déjà été utilisés pour la production de pneus hiver destinés aux véhicules de tourisme, de pneus pour utilitaires et de supports moteur.

Les tests réalisés sur les sites d'essais de la société apportent la preuve que le caoutchouc de pissenlit affiche, à produits équivalents, des performances au moins aussi significatives que le caoutchouc naturel extrait de façon traditionnelle. Les plantes peuvent être cultivées dans le Nord et l'Ouest de l'Europe. Ainsi, les distances de transport peuvent être réduites et se démarquer des distances à couvrir initialement pour transporter les matières premières depuis la "ceinture du caoutchouc" située dans les zones tropicales à 30 degrés Nord et Sud de l'Équateur. Il s'agit donc d'une innovation d'importance permettant d'épargner des ressources précieuses et de réduire les émissions de CO2. Continental a récemment annoncé la construction d'un centre de recherche à Anklam, dans le Länder du Mecklembourg-Poméranie Occidentale, pour assurer la production de caoutchouc issu du latex du pissenlit russe et prévoit d'investir environ 35 millions d'euros sur ce nouveau site d'ici à 2021.

Les organismes et sociétés impliqués dans le projet ont déjà été récompensés par plusieurs prix et awards internationaux venant saluer la qualité d'innovation de leur travail. En 2014, par exemple, le projet a reçu le "Green Tec Award" et en 2015, l'équipe de recherche a été honorée par le prix Joseph von Fraunhofer de la Fraunhofer Society.

Pour plus d'informations, reportez-vous au site www.taraxagum.de.


  Source : Continental


Haut de page

Auto-innovations.com n'est pas responsable du contenu de ce communiqué