30 septembre 2016
Faurecia présente son siège Active Wellness 2.0 qui prédit le comportement du conducteur et prépare les occupants à la conduite autonome
Le siège a été développé avec deux startups de l’écosystème d’innovation de Faurecia

Faurecia, l’un des plus grands équipementiers automobiles mondiaux, a présenté aujourd’hui au Mondial de l’Automobile son nouveau siège Active Wellness™ 2.0, qui est en passe de devenir l’une des pierres angulaires du cockpit du futur. Cette version évoluée du siège Active Wellness traduit les informations collectées par des capteurs situés à l’intérieur et à l’extérieur des sièges en une expérience préparant les occupants aux nouvelles réalités de la conduite autonome, tout en garantissant leur bien-être durant leur trajet.

Active Wellness 2.0 est l’une des premières illustrations du virage prédictif opéré par le cockpit du futur qui, par l’analyse du comportement de l’occupant et le traitement des données, garantira confort et sécurité quel que soit le mode de conduite. Il offre des avantages significatifs par rapport à la version originale lancée il y a un an. La version évoluée Active Wellness™ lancée au Mondial de l’Automobile 2016 élargit le type de données initialement collectées à plus d’une dizaine de points fournissant des informations bien plus riches et précises sur l’état du conducteur.

Les capteurs, qui permettent à Active Wellness 2.0 de collecter et d’analyser des données biologiques, se souviennent du comportement et des préférences du conducteur, ce qui permet au siège de prédire les paramètres de confort qui lui conviendront le mieux en se basant sur sa condition physique, sur l’heure, sur les conditions de circulation et sur le mode de conduite (semi-autonome ou autonome). Le système appliquera ensuite des contre-mesures pour lutter contre le mal des transports, le stress, l’inconfort, la somnolence et la disposition à utiliser les commandes qu’il aura détectés. Les données collectées sur l’état du conducteur sont traduites en une série d’actions et remèdes : ajustement de la position du siège ; cinq programmes de massage ; ventilation et chauffage des sièges ; adaptation de l’éclairage d’ambiance ou modification de l’environnement audio.

Les capteurs sans contact du siège ont été développés en partenariat avec Hoana, un fabricant d’appareils médicaux ayant inventé des capteurs intégrés au matelas des lits d’hôpitaux pour mesurer les signes vitaux des patients. Faurecia a parfaitement intégré cette technologie invisible dans un siège de véhicule. L’analyse des données collectées s’effectue dans le véhicule et dans le cloud. Faurecia s’est associé à CloudMade pour évaluer les modes d’utilisation et régler automatiquement le siège en fonction des paramètres de confort privilégiés de chacun.

« Faurecia se concentre notamment sur l’expérience du conducteur ou occupant du véhicule dans différentes situations de conduite autonome. Notre objectif est de garantir en permanence un niveau de confort et de sécurité optimal en fusionnant les données biométriques, l’analyse prédictive et le véhicule connecté dans une technologie intégrée dédiée au bien-être », explique Philippe Aumont, CTO de Faurecia Automotive Seating. « L’expertise de Faurecia en matière d’architecture de sièges et d’intérieurs de véhicules, de mécatronique et de confort, conjuguée à sa collaboration avec des partenaires à l’avant-garde de la collecte et du traitement des données, placent l’équipementier en position privilégiée pour développer des systèmes tels qu’Active Wellness. »

Quand un véhicule roule en mode autonome et que le conducteur souhaite lire ou se reposer, par exemple, Active Wellness 2.0 note que l’occupant change d’activité et permet au conducteur d’ordonner au siège d’ajuster automatiquement le réglage de l’appui-tête, du dossier et de l’accoudoir dans la position de détente la mieux adaptée pour minimiser le mal des transports. Lorsqu’il se prépare à abandonner le mode autonome, les capteurs d’Active Wellness 2.0 évaluent la position du conducteur par rapport à une série de paramètres prédéfinis afin de déterminer s’il est prêt à reprendre les commandes de son véhicule.

Faurecia est déjà parvenu à dompter les vibrations de la route et à surmonter d’autres problèmes en testant Active Wellness 2.0 sur de nombreuses voitures circulant sur les routes du Michigan (USA) et d’Allemagne, où le système est soumis à des essais en conditions réelles. De nombreux constructeurs ont manifesté leur intérêt pour Active Wellness 2.0, et Faurecia a entamé avec ces derniers des discussions qui pourraient déboucher sur sa production d’ici cinq ans.


  Source : Faurecia


Haut de page

Auto-innovations.com n'est pas responsable du contenu de ce communiqué