16 décembre 2016
CoMoSeF, un projet unique de communication entre véhicules intelligents, auquel participe Viveris Technologies
Depuis 2013, Viveris Technologies fait partie du projet européen CoMoSeF (Cooperative Mobility for the Services of the Future) aux côtés de l’Université de Technologie de Compiègne (Heudiasyc UMR CNRS 7253). Financé par le Celtic Plus, ce projet qui regroupe 23 entités industrielles ou universitaires de 10 pays différents, vise à créer des équipements et des applications mobiles coopératives pour un déploiement à large échelle des systèmes de transport intelligents.

Depuis 2004 Viveris participe à de nombreux projets de recherche sur les ITS (Systèmes de Transport Intelligent), mais également à des projets industriels avec les plus grands acteurs économiques du secteur automobile.

CoMoSeF est un projet de R&D à la pointe de la technologie sur lequel Viveris travaille depuis 3 ans. Viveris est aujourd’hui une référence dans l’implémentation du 802.11p, protocole utilisé dans le monde automobile pour faire communiquer en temps réel des véhicules.

« Ce qui fait notre différence avec d’autres ESN, c’est également que nous savons partir d’un concept de recherche pertinent (la fusion de données) développé par des experts comme l’Université de Compiègne, pour créer un produit industriel et un service à valeur ajoutée prêt à commercialiser » commente Julien Couraudon, directeur de projet chez Viveris Technologies.

C’est aux côtés du Laboratoire Heudiaysc de l’Université de Technologie de Compiègne et du CNRS que Viveris a développé une plateforme de services et l’a ensuite mise en œuvre lors d’évaluations en conditions réelles sur route. Ces évaluations se basent sur un algorithme expert et robuste de fusion de données distribuées développé par Heudiasyc. Le laboratoire apporte également son expertise de l’architecture logicielle embarquée (adaptée aux réseaux dynamiques) et de la mise en place d’une stratégie adaptée de propagation et de remontée d'alerte vers Internet utilisant les échanges de messages éphémères entre véhicules.

CoMoSeF, qu’est ce que c’est ?

Un projet dans lequel le système embarqué sur automobile assure la collecte et la valorisation des données grâce à un échange avec les véhicules voisins et la fusion de leurs données respectives, puis un transfert vers les infrastructures, le tout permettant une analyse localisée et en temps réel du trafic routier :
  • météo locale, notamment pluie et brouillards,
  • état de la chaussée,
  • état du trafic pour prévenir à l’avance des ralentissements,
  • ainsi que de multiples autres applications routières.
Viveris technologies, un acteur incontournable dans les Systèmes de Transport Intelligent (ITS)

La technologie apportée par Viveris est nécessaire à la mise en œuvre de ce service pour 3 raisons :
  • La prise en charge du développement de la plateforme matérielle (électronique & mécanique) du routeur embarqué sur les véhicules, pour prototypage mais surtout en vue d’une industrialisation
  • L’expertise pour la mise en œuvre du « WiFi mobile 802.11p » permettant l’échange de données temps réel entre véhicules roulant,
  • L’expertise pour l’interfacage avec le bus CAN du véhicule (pour la récupération de données techniques des véhicules : Quelle vitesse enclenchée ? quelle vitesse d’essuie glaces utilisée ? Phares allumés ? et toute donnée pertinente du véhicule, etc.)
Le principe du projet CoMoSeF est de remonter de l’information pertinente aux utilisateurs. Sur la base de cette information, on peut prévenir les autres usagers (ex : avertir les conducteurs qui s’apprêtent à rentrer dans la zone où il a été détectée une pluie violente). Le principe de la fusion de données est le suivant :
  • une information en provenance d’un véhicule peut être insignifiante (ex : allumage des essuie glaces en vitesse maximum, qui peut être une erreur de manipulation en voulant mettre le clignotant…)
  • mais si toutes les voitures dans un périmètre donné constatent la même information, ça peut donner une information pertinente et utile (ex : il pleut fort sur le périmètre donné)
Il est donc nécessaire de faire parler les voitures entre elles en temps réel, ce que permet le protocole 802.11p afin d’échanger des données techniques issues du bus CAN du véhicule (dans l’exemple la vitesse des essuies glaces).

« Viveris participe depuis plus 12 ans à de nombreux projets de recherche sur les ITS. CoMoSeF est le résultat de ces années de recherche et de collaboration avec les plus grands acteurs académiques et économiques du secteur automobile sur différents projets » souligne Julien Couraudon, directeur de projet chez Viveris Technologies.


  Source : Viveris technologies
Haut de page

Auto-innovations.com n'est pas responsable du contenu de ce communiqué