16 décembre 2016
L'utilisation de Maple T.A. voit une augmentation de 50% dans les universités suédoises
La puissance de Maple T.A. se traduit par une plus grande implication à l’Université de technologie Chalmers et l’Université de Göteborg

Le Département de sciences mathématiques, une entité conjointe de l’Université de technologie Chalmers et de l’Université de Göteborg en Suède, fait appel à Maple T.A. depuis 2008 pour fournir, administrer et évaluer les cours de mathématiques. Tout d’abord utilisé comme outil de mise en place pour des cours d’été en ligne, Maple T.A. a progressé en raison de sa flexibilité et grâce à une demande et une utilisation accrues dans les programmes universitaires de Chalmers et Göteborg.

Depuis leur introduction, les exercices Maple T.A. font partie intégrante des cours d’été, conçus pour la mise à niveau en mathématiques des nouveaux étudiants avant d’entamer leur cursus dans les deux universités. Cette initiative a remporté un énorme succès, avec à l’été 2015 plus de 500 000 questions administrées par le biais de près de 70 000 séries d’exercices. Par rapport à l’été 2014, le nombre de questions et d’exercices a respectivement progressé de 50% et 42%. Même si ces cours d’été ont ajouté 300 utilisateurs du système en quelques mois, en plus des programmes habituels qui l’utilisent, Maple T.A. a permis de gérer facilement des milliers d’exercices supplémentaires, indispensables pour aider les étudiants à bien maîtriser leur matière. Les exercices Maple T.A. sont désormais employés dans le cadre du programme d’été et des cours universitaires habituels, ce aussi bien à Chalmers qu’à Göteborg.

« Nous apprécions la rapidité et la facilité avec lesquelles nous avons pu renforcer notre offre dans Maple T.A. », confie le Dr Tommy Gustafsson, de l’Université Chalmers. « Avec l’augmentation de volume, nos enseignants se sont félicités de la flexibilité de la technologie et des fonctionnalités de création de qualité présentes dans Maple T.A. ».

L’environnement de création avancé permet aux professeurs de concevoir un contenu personnalisé de qualité et d’utiliser des contenus créés par d’autres, disponibles dans le Maple T.A. Cloud. Les devoirs et exercices que les enseignants sont en mesure de fournir grâce à Maple T.A. peuvent être adaptés à une classe, voire à un étudiant en particulier. Les questions étant générées par des algorithmes, chaque étudiant bénéficie d’une version différente de la même question. « Les étudiants apprécient vraiment la manière dont les exercices sont soumis sans limite de temps pour résoudre les problèmes », confie Tommy Gustafsson. « Etant donné que les exercices sont en général ouverts pendant environ une semaine et comptabilisés comme bonus par rapport à leur note finale, les étudiants peuvent les terminer à leur propre rythme. Ainsi, ils ne perdent pas leur motivation et continuent l’étude jusqu’aux examens finaux ».

Selon Tommy Gustafsson, l’aspect le plus essentiel de Maple T.A. est peut-être la rétroaction immédiate qu’il apporte aux étudiants. Cette rétroaction les aide à comprendre où ils se sont trompés et comment corriger leurs erreurs. » La rétroaction immédiate est un puissant outil pour l’apprentissage et la pratique », explique Tommy Gustafsson. « Les étudiants maintiennent leur niveau d’intérêt pour essayer de nouveaux problèmes et bien faire. Dans ce cadre, ils comprennent mieux les concepts mathématiques sous-jacents aux problèmes ».

Même si c’est le Département des sciences mathématiques qui utilise régulièrement Maple T.A., d’autres départements ont également commencé à intégrer leurs contenus dans Maple T.A. Les formules de chimie et physique sont facilement présentées dans Maple T.A., et les questions à choix multiples marchent très bien pour les sciences humaines et sociales. « Maple T.A. est certes totalement facultatif pour les chargés de cours, mais ceux qui l’utilisent estiment qu’il leur facilite le travail », poursuit Tommy Gustafsson. « Ils apprécient le gain de temps en cours en n’ayant pas à administrer des quiz rédigés, surtout sachant combien nous en avons donné à faire l’été dernier ! Même les enseignants qui ne l’utilisent pas actuellement reconnaissent la nécessité de ce type de système ».

Bien que la participation au programme d’été ait progressé au-delà de toute attente au cours des dernières années, Maple T.A. qui a su s’adapter aux besoins grandissants des utilisateurs tant à Chalmers qu’à Göteborg, suscite une meilleure motivation en classe et donne aux étudiants les bons outils pour réussir.


  Source : Maplesoft
Haut de page

Auto-innovations.com n'est pas responsable du contenu de ce communiqué