Abonnez-vous à la newsletter
Inscription / désinscription
à la newsletter bimensuelle

Vous serez informés des derniers dossiers, focus techniques, actus et communiqués de presse
Prochainement
  • Le développement continu par Valeo d’une transmission à 2 rapports pour propulsion électrique
  • Pourquoi le moteur à combustion perdurera dans des compétitions automobile majeures ?
  • Commercialisation des premiers moteurs-roues de Schaeffler 
  • Bobinage à fils ronds vs à épingles à cheveux 

22/11/2023

L’École des Ponts ParisTech et Supply Chain Renault Group s’associent autour d’un projet de recherche pour l’avenir et l’optimisation de la supply chain

La Supply Chain Renault Group et l’École des Ponts ParisTech confirment et renforcent leur partenariat autour de l’intelligence artificielle pour accélérer l’innovation en supply chain. Dans un monde incertain, la Supply Chain, acteur majeur de l’entreprise, doit travailler sur l’optimisation de systèmes complexes avec des outils adaptés pour affronter les défis actuels. Composer avec les Intelligences Artificielles de types Machine Learning, Recherche Opérationnelle et Générative est incontournable pour relever les défis de la digitalisation et traiter des volumes massifs de données dans des combinatoires à grande échelle. La reconduction du partenariat permettra de proposer des sujets ambitieux d’études et de thèses issus de problématiques logistiques concrètes d’optimisation.
 
 
D’une durée de 5 ans, cet accord est le plus long que la Supply Chain Renault Group n’ait jamais signé avec un partenaire académique et réunit deux institutions « french tech » au service d’enjeux internationaux. Le contenu scientifique sera coordonné par Axel Parmentier, enseignant et chercheur au Cermics, laboratoire de mathématiques appliquées de l’École des Ponts ParisTech, reconnu au niveau international. La signature officielle le 24 novembre sera l’occasion d’échanges avec les différentes parties prenantes (directeurs, chercheurs, post-doctorants…) autour des enjeux opérationnels, scientifiques, économiques, écologiques ainsi que de ressources humaines.

Renault Group a construit une supply chain basée sur une traçabilité étendue et des outils d’aide à la décision s’appuyant sur l’intelligence artificielle visant à créer plus de valeur pour ses clients tout en réduisant les coûts, les stocks et son empreinte environnementale. Cette transformation s’accompagne de nouveaux modes de fonctionnements (autonomie, agilité, collaboration…) et d’un renforcement des compétences. Afin d’aller encore plus loin, Renault Group a souhaité s’appuyer sur l’expertise du Cermics et investir sur un temps long pour répondre à des problématiques de natures différentes mais qui doivent soutenir son développement : 

  • excellence opérationnelle : la Supply Chain Renault Group, c’est chaque jour près de 6 000 camions transportant des pièces et des véhicules sur les routes d’Europe. Dans ce contexte la maitrise des algorithmesbasés sur l’IA est indispensable : routes logistiques, optimisation des déplacements, réduction de l’empreinte carbone, juste stock, priorisation des véhicules … Le terrain de jeu est vaste pour accroitre la satisfaction de ses clients.
  • attractivité de la filière : en 2030, 1,8 millions de salariés (soit une augmentation de 20 %) exerceront une profession spécifique au transport de fret et à la logistique (d’après l’AFT et Transport & Logistique). Proposer des cas réels complexes et porteurs d’enjeux sociétaux, donnera une nouvelle image des métiers innovants qu’offre le secteur de la logistique, et permettra de pouvoir recruter et fidéliser les futurs talents.
  • progrès scientifique : les études menées par le Cermics feront l’objet de thèses et de post-doctorats afin d’apporter des améliorations opérationnelles basées sur des méthodes mathématiques d’une très grandecomplexité (optimisation combinatoire à grande échelle / optimisation data driven / optimisation stochastique / apprentissage automatique (machine learning) / théorie des jeux). Ces recherches sont aussi l’occasion de faire progresser les mathématiques des grands systèmes stochastiques.
 
 
    Source : École des Ponts ParisTech


Auto-innovations.com n'est pas responsable du contenu de ce communiqué