Abonnez-vous à la newsletter
Inscription / désinscription
à la newsletter bimensuelle

Vous serez informés des derniers dossiers, focus techniques, actus et communiqués de presse
Prochainement
  • Les différents systèmes d’injections d’hydrogène des moteurs thermiques

03/04/2024

Altens lance un nouveau B100 plus respectueux de l’environnement

Altens, acteur de premier plan dans la décarbonation du transport, renforce son activité dans les biocarburants avec le lancement du PUR100 bas-carbone. Ce carburant alternatif, produit à partir de colza français, possède un pouvoir de réduction de gaz à effet de serre plus élevé que le B100 traditionnel grâce à des pratiques agricoles plus vertueuses.


Expert des solutions bas-carbone, Altens renforce son offre en matière de carburant alternatif en proposant aux entreprises de transport, souhaitant accélérer leur transition énergétique, un nouveau B100 : le PUR100 bas-carbone. Ce biocarburant, issu de la transformation d’huiles de colza français, permet une réduction significative des gaz à effet de serre (GES) à hauteur de 80% comparé au diesel B7 conventionnel et participe à la diminution des polluants atmosphériques locaux tels que le SOx, NOx et autres particules fines.

Ce nouveau B100 bas-carbone possède un pouvoir de réduction de GES plus élevé que le B100 traditionnel. La diminution des GES n’intervient pas seulement lors de l’utilisation du biocarburant dans les moteurs mais également lors de la culture de la plante. La mise en place de pratiques agricoles plus vertueuses* permet en effet d’augmenter les « économies d'émissions grâce à l'accumulation de carbone dans les sols » (ESCA), et améliore donc l’impact environnemental de la graine de colza. Cette meilleure gestion des terres favorisant la séquestration du carbone dans le sol atténue le changement climatique.


Développer l’agriculture régénératrice

La production de colza bas-carbone vise à valoriser la performance et la contribution positive du colza dans la réduction des gaz à effet de serre. Cela s'inscrit dans une démarche globale d'amélioration des pratiques agricoles. Le B100 bas-carbone encourage les pratiques de culture qui stockent plus de carbone dans le sol en réduisant le travail du sol, protègent la vie du sol en privilégiant la fertilisation organique (plutôt que minérale) et en évitant les sols nus (intercultures).

La mise en place de techniques culturales simplifiées (TCS) est également intéressante, dans la mesure où le sol n’étant pas ou peu perturbé mécaniquement, son activité biologique augmente tout comme sa teneur en matière organique. L’introduction de couverts végétaux et la gestion des résidus de cultures sont des leviers clés. Ainsi une fois la graine de colza récoltée, le reste de la plante est laissé au champ, restituant la matière organique au sol.


Accompagner les agriculteurs de A à Z

Afin de soutenir ce changement de pratiques agricoles, Altens collabore avec MyEasyFarm, une start-up disposant d’une expertise reconnue dans l’utilisation de la Data Agricole.

MyEasyFarm propose notamment la plateforme MyEasyCarbon, l'outil MRV (Mesurer, Rapport, Vérification) dédié à la promotion de l'agriculture régénératrice et bas-carbone.

MyEasyCarbon, regroupe un ensemble de solutions permettant l’accompagnement des agriculteurs, porteurs de projets, conseillers agricoles et agro-industriels vers une agriculture régénératrice et plus durable (primes filières, bas-carbone, Scope 3 ...). Première application certifiée Label bas-carbone par le Bureau Veritas en 2022, MyEasyCarbon est une solution pour les acteurs de l’alimentation (agriculteurs, coopératives, agro-industries) pour mesurer et réduire les émissions de CO2/stockage de carbone dans les sols en agriculture et générer des revenus supplémentaires sous forme de crédits carbone fiables.

A travers son outil simplifié, le "Simplified Diagnostic", MyEasyFarm propose également un outil simple permettant à l’agriculteur de réaliser en 15 minutes un état de son exploitation en se basant sur des données limitées qu’il connaît, lui permettant ainsi d’avoir une estimation de l’impact de ses changements de pratiques culturales. C'est un outil performant au service des chambres d’agricultures, coopératives, négoces et filières pour sensibiliser les agriculteurs, associé à une plateforme pour suivre les résultats.


Livraison en avant-première du B100 bas-carbone chez un transporteur

Ce sont ces engagements en faveur de l’environnement qui ont convaincu les Transports Seine-et-Marnais (TSM). L’entreprise qui opère sur une activité de transport vrac, transport agrégat, ainsi que tous les constituants du béton prêt à l’emploi pour les plus grands acteurs du secteur, va recevoir en avant-première ce nouveau B100 bas-carbone. Ce client historique d’Altens utilise depuis 3 ans du B100 traditionnel dans 35 moteurs de sa flotte, mais veut poursuivre ses efforts afin de réduire davantage l’empreinte carbone de son entreprise.

« Il n’y a vraiment aucune différence entre le B7 et le B100 à l’utilisation. Fort de cette expérience très positive, nous souhaitons donc nous tourner vers le B100 bas-carbone, qui est encore plus vert, pour réaliser nos activités, et ainsi offrir un service encore plus vertueux à nos clients », explique Nicolas Dhondt, gérant de TSM.


*En comparaison avec les pratiques de l’année de référence 2008.


    Source : Altens


Auto-innovations.com n'est pas responsable du contenu de ce communiqué