Abonnez-vous à la newsletter
Inscription / désinscription
à la newsletter bimensuelle

Vous serez informés des derniers dossiers, focus techniques, actus et communiqués de presse
Prochainement
  • Les différents systèmes d’injections d’hydrogène des moteurs thermiques

12/04/2024

Recycler Mon Véhicule devient le premier éco-organisme de la filière des Véhicules Hors d’Usage

L’association Recycler Mon Véhicule, créée le 17 janvier 2024 par une partie des adhérents de la Chambre Syndicale Internationale de l’Automobile et du Motocycle (CSIAM), a officiellement obtenu son agrément des pouvoirs publics et devient le premier éco-organisme de la filière des Véhicules Hors d’Usage (VHU) en France.


Recycler Mon Véhicule est né d’une volonté forte :  créer une alliance visant à répondre de manière collective et innovante aux enjeux du réchauffement climatique et transformer le secteur automobile en acteur majeur de l’économie circulaire.

Avec la publication de son agrément au Journal Officiel du 12 avril, Recycler Mon Véhicule devient aujourd’hui le premier éco-organisme actif pour la filière voitures particulières, camionnettes, véhicules à moteur à deux ou trois roues et quadricycles à moteurs dans le pays.

Il sera présidé par Vincent Salimon, Président du Directoire de BMW Group France, tandis qu’Athina Argyriou a été nommée le 22 mars 2024 à la Direction générale.

A travers l’éco-organisme, les constructeurs adhérents pourront pleinement satisfaire à leurs exigences de responsabilité élargie du producteur (REP), effective depuis le 1er janvier 2024, conformément à la loi Anti-Gaspillage et Économie Circulaire (loi AGEC). Cette loi consiste à produire des biens et des services de manière durable en limitant l’extraction, la consommation et le gaspillage des ressources et la production des déchets .

Dans un contexte de forte inflation, de souveraineté de la France et de l’Europe en termes de matières premières critiques et de transition vers la mobilité électrique , Recycler Mon Véhicule reflète bien son objectif principal : transformer le secteur automobile en acteur majeur de l'économie circulaire.

En France, environ 1,3 million de VHU sont traités chaque année, principalement des voitures particulières, alors que 2 millions de véhicules neufs sont mis sur le marché. Pour les voitures particulières et camionnettes un objectif indicatif de collecte de 70% en 2028 a été fixé par la REP.Agissant dans le cadre légal de son cahier des charges, Recycler Mon Véhicule remplira les missions suivantes :
 
  • Encourager les démarches d’éco-conception et d’allongement de la durée de vie des produits des constructeurs (l’âge moyen actuel des VHU en France est d'environ19 ans)
  • Contribuer à des projets d’aide au développement en matière de collecte et de traitement des déchets - en effet, la gestion de VHU revêt des enjeux environnementaux et économiques importants car une dépollution complète et rigoureuse peut a priori traiter les déchets dangereux.
  • Développer le recyclage et la valorisation des déchets grâce à des relations fortes avec les opérateurs de gestion de déchets que sont les centres VHU et les broyeurs ;
  • Lutter contre la « filière illégale » de traitement des VHU en France.
 
L’éco-organisme Recycler Mon Véhicule est une association loi 1901 à but non lucratif. Son modèle financier est simple : grâce aux contributions versées par les producteurs, Recycler Mon Véhicule viendra notamment soutenir et optimiser la filière de gestion des VHU, déjà performante d’un point de vue économique et environnemental.

Ce soutien comprend la collecte des VHU sans frais pour le dernier détenteur (qui peut en faire la demande sur le site de l’éco-organisme : www.recyclermonauto.fr et www.recyclermamoto.fr), la contribution aux coûts des centres VHU, la mise en œuvre d’incitations financières pour les centres VHU les plus performants, et le financement d’études et de Recherche et développement.

« Avec ‘Recycler mon Véhicule’, c’est une nouvelle étape décisive qui s’ouvre pour nous, constructeurs, et pour la filière automobile. La filière française de la collecte, du retraitement et du recyclage automobile fait déjà office de référence dans le monde car elle est organisée depuis les années 2000. Cette démarche s’inscrit dans une continuité des efforts déjà réalisés par la CSIAM tout en marquant une évolution significative dans la manière de financer et d'organiser la filière VHU pour répondre aux défis de la REP. Chaque membre de notre alliance a endossé le rôle d'entrepreneur, porté par une vision commune qui dépasse largement les ambitions individuelles. Nous avons tous contribué à poser les fondations d'un futur plus durable, en reconnaissant l'importance de l'innovation et de la collaboration dans la lutte contre le réchauffement climatique. » Vincent Salimon, président de Recycler mon véhicule.

« Le lancement de Recycler Mon Véhicule comme premier éco-organisme de la filière VHU est le fruit d’un riche travail mené aux côtés des adhérents de la CSIAM et des pouvoirs publics. Recycler mon Véhicule n'est pas seulement notre projet ; c'est un appel à l'action pour l'ensemble de l'industrie et pour la société dans son ensemble, soulignant l'urgence et l'importance de repenser nos habitudes et notre impact sur la planète. Recycler mon Véhicule est également le premier éco-organisme européen dédié à la filière automobile, avec l'ambition affirmée d'être l'éco-organisme de référence à l'échelle européenne. Notre objectif est clair : nous positionner en leaders pour les prochaines échéances européennes, en montrant la voie vers une industrie automobile durable et respectueuse de l'environnement. » Athina Argyriou, Directrice Générale de l'éco-organisme de Recycler Mon Véhicule.
 
 
    Source : Recycler Mon Véhicule


Auto-innovations.com n'est pas responsable du contenu de ce communiqué