La conception de la coque aluminium de
l’Alpine A110



La coque en aluminium de l’A110 est composée de tôles embouties et de pièces de fonderie collées, vissées et rivetées formant 4 ensembles : la cellule centrale, les modules des deux trains et la carrosserie.



La nouvelle Alpine A110 est enfin disponible. Présentée au salon de Genève, elle fait rebattre les cœurs de tous ceux qui ont connu les nombreuses victoires de sa devancière du même nom dans les rallyes et courses des années 70. Si la silhouette de la version 2017 rappelle immédiatement l’icône d’origine, sa technologie est bien d’aujourd’hui. L’avantage historique de la légèreté par rapport à une concurrence telle que Porsche, est perpétué grâce à une coque entièrement en aluminium. Le poids de la voiture en ordre de marche n’est en effet que de 1080 kg contre 1335 kg pour une 718 Cayman. Avec un 4 cylindres de 1,8 l turbosuralimenté délivrant 185 kW (252 ch) et 320 Nm, le rapport poids/puissance de 4,3 kg/ch permet une accélération de 0 à 100 km/h en 4,5 s seulement.


Le toit est constitué d’un panneau en polymère collé sur un cadre en aluminium






Auteur : Yvonnick Gazeau
Source : Alpine
Date de parution : octobre 2017



Entrez votre code d'abonné

La touche Entrée de votre clavier est inopérante




Nous écrire
© Tous droits réservés 2017     auto-innovations.com