Moteur Renault 1.5 dCi 110
Exemples de compromis entre coût et nouvelles technologies




Ce 4 cylindres diesel, connu en interne sous l’appellation K9K, est apparu en 2000 en versions Euro 3 développant entre 48 et 74 kW (65 et 100 ch). Il a ensuite évolué pour l’Euro 4, puis l’Euro 5 où il délivrait entre 50 et 81 kW (68 et 110 ch). En 2010, le constructeur a lancé une nouvelle famille de moteur, le 1.6 dCi 130 (R9M) doté de 16 soupapes, d’un swirl variable ou d’un circuit de refroidissement pouvant court-circuiter totalement le moteur. Cependant, ces technologies performantes ayant un coût et le besoin en véhicules abordables étant très fort, le motoriste propose également une nouvelle version du 1.5 dCi capable de répondre à la futur norme Euro 6. Il fallait bien sûr conserver l'architecture de la culasse, 8 soupapes et commande par poussoirs, peu favorable au rendement. Malgré ces contraintes, le moteur de 6ème génération offre une réduction des émissions de CO2 de 15% sur la Megane comparé au moteur de la 4ème génération, ceci grâce à une sélection rigoureuse de technologies selon un rapport optimal coût/bénéfice.



Auteur : Yvonnick Gazeau
Sources : Renault, Conférence internationale Diesel Powertrain
Date de parution : août 2012



Entrez votre code d'abonné

La touche Entrée de votre clavier est inopérante



Nous écrire
© Tous droits réservés 2012     auto-innovations.com