Les spécificités d’une voiture de course électrique sur glace


Grâce à de nouvelles technologies, la propulsion 100% électrique va prendre une petite part du marché automobile, pour une utilisation bien définie. Seuls quelques modèles sont actuellement commercialisés mais l’offre va rapidement s’agrandir à partir de 2013 avec l’arrivée de voitures de constructeurs majeurs. En compétition automobile, il y a déjà quelques exemples de « mild-hybrids », tels en Formule 1 (KERS), la Porsche 911 GT3 R Hybrid ou bientôt la Toyota TS030 Hybride des prochaines 24 Heures du Mans. Et en motorisation 100% électrique ? Il existe depuis 2009 le Trophée Andros Electrique, actuellement la seule course de voitures électriques. Cette compétition étant organisée sur neige et glace, la voiture développée par Exagon Engineering est plongée dans des contraintes extrêmes. Il était alors intéressant de connaître les différences techniques imposées par cet environnement hostile comparé à celui auquel les voitures électriques conventionnelles ont à faire face : gestion des températures, type de batterie et de moteur, taux de récupération d’énergie, liaison au sol, etc.



Auteur : Yvonnick Gazeau
Source : Exagon Engineering
Date de parution : février 2012



Entrez votre code d'abonné

La touche Entrée de votre clavier est inopérante




Nous écrire
© Tous droits réservés 2012     auto-innovations.com