Audi SQ7 TDI : turbosuralimentation séquentielle parallèle + compresseur électrique




Un compresseur électrique prend place pour la première fois sous le capot d’un véhicule de production avec l’Audi SQ7 TDI. Qui plus est, ce compresseur ne vient qu’en complément d’une turbosuralimentation séquentielle en parallèle gérée non pas par un système de clapets, mais directement par l’activation ou la désactivation d’une des soupapes d’échappement de chacun des 8 cylindres, ceci grâce à une nouvelle fonction du système « Valvelift ». Cette formule particulièrement complexe nécessite quatre collecteurs d’échappement reliés chacun à la turbine d’un des deux turbocompresseurs disposés au centre du V.

Le résultat est le plus puissant diesel du marché automobile actuel — poids-lourds exceptés, bien entendu — pour une consommation moyenne NEDC de 7,4 l/100 km et un couple maxi de 900 Nm disponible dès… 1000 tr/min !







Auteur : François Dovat
Source : Audi
Date de parution : mars 2016



Entrez votre code d'abonné

La touche Entrée de votre clavier est inopérante




Nous écrire
© Tous droits réservés 2016     auto-innovations.com