Développement d’un banc de tests pour les voitures électriques et hybrides




Un constructeur automobile européen a demandé à la société française BIA, en partenariat avec Parker Hannifin, de concevoir une plateforme unique capable de tester, en conditions réelles ou simulées, toutes les fonctions d’une chaîne cinématique de traction électrique. Celle-ci est constituée d’une batterie Ni-MH ou Lithium-ion, d’un ou plusieurs moteurs et d’une électronique de puissance, tant pour les voitures hybrides ou que celles électriques. Même quand chaque organe a déjà fait ses preuves, leur intégration dans un groupe motopropulseur amène de nouveaux besoins en développement. Par exemple, des situations de conduite peuvent générer des pics de couple et de courant non prévus lors de la définition du véhicule ou des températures considérées acceptables deviennent critiques dans une condition particulière.



Auteur : Yvonnick Gazeau
Sources : BIA, Parker Hannifin
Date de parution : octobre 2013



Entrez votre code d'abonné

La touche Entrée de votre clavier est inopérante



Nous écrire
© Tous droits réservés 2013     auto-innovations.com