Le contrôle de la combustion en boucle fermée




Avant la disponibilité de capteurs de pression dans les cylindres, un contrôle complet en boucle fermée de la combustion n’était pas possible. En effet, seuls sont mesurables les paramètres d’entrée et de sortie de la chambre, tels les pressions, les températures, le cliquetis ou la détermination du couple instantané. Ce contrôle est aujourd’hui possible avec l’arrivée de capteurs de pression de combustion pour les Diesel. S’ils sont employés depuis très longtemps pour les développements, ils n’étaient jusqu’alors ni destinés à une utilisation longue durée, ni disponibles à un coût acceptables. Le contrôle en boucle fermée permet à la cartographie de restreindre le nombre de compromis entre consommation, émissions et bruit ou de compenser les disparités en qualité de carburant.
Cette « brève tech » a été complétée le 15 septembre 2014.







Auteur : Yvonnick Gazeau
Sources : BorgWarner BERU Systems, Continental, Mercedes, Opel, Sensata, Volkswagen
Date de parution : septembre 2013, brève tech complétée le 15 septembre 2014.



Entrez votre code d'abonné

La touche Entrée de votre clavier est inopérante




Nous écrire
© Tous droits réservés 2013     auto-innovations.com