Le moteur 1.6 turbo de la Chevrolet Cruze
championne du monde WTCC




La Fédération Internationale Automobile (FIA) a modifié les règlements de ses championnats afin de rester en adéquation avec les défis environnementaux et économiques de la société. Ainsi, à l'instar des voitures de série les plus récentes, les différentes catégories remplacent progressivement les moteurs atmosphériques par des versions suralimentées (downsizing) et à coût réduit. Cette orientation sera visible en 2014 sur l’emblématique Formule 1 mais déjà les championnats du monde des rallyes WRC et de voitures de tourisme WTCC appliquent ce nouveau format issu du programme Global Racing Engine (GRE).

En WTCC, la Chevrolet Cruze a dominé les championnats constructeurs et pilotes gagné par le Français Yvan Muller, notamment grâce à un moteur peut-être plus performant que ceux de la concurrence BMW ou SEAT. Les particularités de ce moteur sont ici présentées. Il a été développé par l’ingénieur Arnaud Martin de l’écurie Ray Mallock Limited (RML) qui s'est vu décerner le « Prix d’ingénieur motoriste de l’année 2011 » par la revue spécialisée en technique automobile de course Race Tech.






Auteur : Yvonnick Gazeau
Sources : Chevrolet, Ray Mallock Limited.
Date de parution : mars 2012



Entrez votre code d'abonné

La touche Entrée de votre clavier est inopérante



Nous écrire
© Tous droits réservés 2012     auto-innovations.com