Moteurs “Dual Fuel” :
l’avenir pour le transport routier ?




Composé principalement de méthane, le gaz naturel devrait être disponible en grandes quantités et à coût contenu pendant plusieurs décennies encore. Il peut aussi être produit à partir de la dégradation des matières organiques en absence d’oxygène et sa combustion émet relativement peu de substances nocives et de CO2.

Les véhicules à essence peuvent être convertis pour brûler du gaz naturel sans nécessiter de modifications majeures, excepté pour le stockage du carburant ; quelques millions d’entre eux circulent dans le monde. Pour les diesels, la technologie préférée il y a quelques années pour les convertir à l’alimentation en gaz naturel était de les équiper d’un système d’allumage pour un fonctionnement en cycle Beau de Rochas (Otto). Mais une technique alternative nommée « dual fuel » permet aux diesels de tourner en majeure partie au gaz sans système d’allumage, celui-ci étant assuré par une mini injection de gazole.




Auteur : François Dovat
Principales sources : MAN 51/60DF: advanced dual fuel stationary engines, Clean Air Power, Alternative Fuel Systems, Hardstaff OIGI® Gas Technologies, Biomethane in Heavy Duty Trucks, Energy Conversions Inc. (ECI), Clean Energy systems, Energtech, Hana Engineering, Wärtsilä dual/tri-fuel engines
Date de parution : janvier 2011



Entrez votre code d'abonné

La touche Entrée de votre clavier est inopérante



Nous écrire
© Tous droits réservés 2011     auto-innovations.com