Hydrid, l’alternative à l’hybride électrique ?



Pratiquement tous les constructeurs développent un modèle hybride afin de proposer une voiture à consommation et émissions de CO2 réduites. Tous ces projets font appel à l’énergie électrique pour optimiser l’emploi du moteur thermique.

À contrecourant, INNAS BV et NOAX BV, deux sociétés hollandaises, proposent l’hybridation par l’utilisation de l’énergie hydraulique en mettant en avant un rendement et une puissance volumiques et massiques supérieurs, ainsi que des coûts moindres. Le système adopte une transmission hydrostatique dotée d’un nouveau concept de pistons et un système découplé de la pompe et des moteurs pour les variations pression-débit. Ce système répond-t-il aux attentes des constructeurs, tant sur le plan de l’efficacité que l’industrialisation ?





Auteur : Yvonnick Gazeau
Source : INNAS BV
Date de parution :janvier 2010



Entrez votre code d'abonné

La touche Entrée de votre clavier est inopérante



Nous écrire
© Tous droits réservés 2010     auto-innovations.com