Audi et Toyota aux 24h du Mans 2013
Compétition entre deux concepts d’hybridation




En 2012, deux grands constructeurs se sont lancés pour la première fois dans la mythique course d’endurance des 24 heures du Mans avec un système de récupération d’énergie au freinage. Chacun d’eux avait choisi une technologie d’hybridation différente. Audi conservait son moteur V6 Diesel suralimenté qui avait déjà fait ses preuves en 2011 et innova en lui adjoignant un stockage d’énergie par volant d’inertie relié électriquement aux roues avant. Toyota, sans expérience récente, a été plus conservateur avec un V8 essence atmosphérique combiné à un stockage par ultracapacité, le tout n’agissant que sur l’essieu arrière. Audi a remporté la course mais Toyota a surpris par la vitesse de son prototype dès sa première participation. A la veille de l’édition 2013, nous vous présentons un comparatif technique sur les deux propulsions et leurs dernières évolutions.






Auteur : Yvonnick Gazeau
Sources : Audi, Toyota.
Date de parution : juin 2013



Entrez votre code d'abonné

La touche Entrée de votre clavier est inopérante



Nous écrire
© Tous droits réservés 2013     auto-innovations.com