Mazda innove avec le
« Dynamic Pressure Turbo »



Circuits des gaz du système DSP



Le SKYACTIV-G 2.5T qui équipe la nouvelle Mazda6 et le CX-9 sur les USA est le premier moteur turbosuralimenté de la gamme SKYACTIV-G. Les versions essence étaient en effet jusque-là atmosphériques avec rapport volumétrique très élevé, le plus radical étant le SKYACTIV-G 2.0 avec un rapport de 14 :1. Une fois de plus, le constructeur japonais ne suit pas la tendance générale et propose encore une innovation : le turbocompresseur est géré par une fonction dite « DSP (Dynamic Pressure Turbo) » qui peut être assimilée à un twin-scroll actif. L’intérêt est d’améliorer les performances du 4 cylindres à bas régime et d’étendre les zones de bon rendement afin de réduire la consommation en usage réel. Ce moteur est par ailleurs issu de la version atmosphérique récemment équipée de la désactivation des deux cylindres extérieurs, fonction non reconduite sur le 2.5T.







Auteur : Yvonnick Gazeau
Source : Mazda
Date de parution : février 2018



Entrez votre code d'abonné

La touche Entrée de votre clavier est inopérante




Nous écrire
© Tous droits réservés 2018     auto-innovations.com