FOCUS TECH

Les défis techniques des réservoirs d’hydrogène



Cet ensemble Faurecia constitué de deux réservoirs stockant 7 kg d’hydrogène sous 700 bars, de leur tête et du distributeur, pèse environ 110 kg



Le développement des voitures à pile à combustible fait encore face à plusieurs challenges mais des verrous commencent à tomber. Le stockage gazeux sous 700 bars est la solution dominante dans l’industrie. Deux équipementiers français, Plastic Omnium et Faurecia, se sont engagés dans ce nouveau marché et exposaient leurs équipements au Mondial de l’Auto 2018. Le challenge est de produire à coût et poids acceptables des réservoirs résistant à une pression d’éclatement de 1800 bars.

La solution la plus adaptée est l’emploi du plastique renforcé de fibres de carbone, un matériau qui divise le poids des réservoirs par 5 par rapport à ceux en acier. L’enjeu économique sera résolu par la technologie qui permettra de réduire la quantité de fibre de carbone : nombre de couches, orientation et tension des fibres, contraintes locales, etc.



Proposition de Plastic Omnium d’implantation des composants de stockage d’hydrogène dans un véhicule






Auteur : Yvonnick Gazeau
Source : Faurecia, Plastic Omnium
Date de parution : décembre 2018




Entrez votre code d'abonné

La touche Entrée de votre clavier est inopérante




Nous écrire
© Tous droits réservés 2018     auto-innovations.com