Les intervalles de vidanges flexibles

En deux décennies, la périodicité de remplacement de l’huile moteur s’est considérablement allongée en raison des progrès phénoménaux réalisés par les chimistes des sociétés pétrolières. Cet intervalle est ainsi passé de 5’000 à 10'000 km, puis 30'000, voire parfois 50'000 km. Nous notons aujourd’hui quelques retours en arrière en raison d’une pollution accrue de l’huile, principalement avec les moteurs munis de filtre à particules.

Afin de mieux gérer l’évolution des caractéristiques de l’huile, les constructeurs ont mis au point des programmes plus ou moins élaborés de prédiction de sa dégradation. Ces logiciels sont maintenant enrichis de capteurs de qualité fournis par quelques équipementiers, capteurs capables d’informer du taux de particules ou d’eau dans l’huile. Par ailleurs, certains constructeurs se risquent à développer un système de mesure de la viscosité.





Auteur : Yvonnick Gazeau
Source : BMW, Continental, Delphi, Mercedes, Volkswagen.
Date de parution : février 2008



Entrez votre code d'abonné

La touche Entrée de votre clavier est inopérante




Nous écrire
© Tous droits réservés 2008     auto-innovations.com