Les systèmes d’allumage





L’allumage, qui apporte l’énergie pour amorcer la combustion, est une fonction fondamentale du moteur à essence. Ce système influe fortement sur le rendement des moteurs : cartographie d’avance à l’allumage, tension d’ionisation, durée de l’arc électrique, quantité d’énergie. L’allumage à rupteur, employé pendant de nombreuses décennies, a fait place au « tout électronique ». La tension maximale atteint aujourd’hui 40 kV, voire 70 kV sur les prochaines générations, et l’étincelle peut être maintenue pendant 4 ms, des valeurs quadruplées en 50 ans. Même si ces développements sont rarement mis en avant par les constructeurs, ils sont cependant vitaux pour accompagner les évolutions des moteurs à venir.





Contenu :
  • Page 1 : Sommaire
  • Page 2 : Le processus d’allumage à arc électrique
  • Page 3 : Point d’allumage et influences sur la combustion
  • Page 4 : Principe de la production d’étincelle de source électrique
  • Page 5 : Les premiers systèmes d’allumage
  • Page 6 : L’allumage à rupteur mécanique
  • Page 7 : Les débuts de l’électronique
  • Page 8 : L’allumage « tout électronique »
  • Page 9 : Technologie du courant ionique
  • Page 10 : Le double allumage
  • Page 11 : Évolution 1 : l’allumage multi-étincelle
  • Page 12 : Évolution 2 : l’allumage à double bobine
  • Page 13 : Autres systèmes d’allumage en développement et conclusion


Auteur : Yvonnick Gazeau
Sources : BorgWarner BERU Systems, Bosch, Continental, BMW, Delphi, Denso, Renault
Date de parution : juillet 2014




Entrez votre code d'abonné

La touche Entrée de votre clavier est inopérante




Nous écrire
© Tous droits réservés 2014     auto-innovations.com