Un V10 pour la BMW M5 :
de la Formule 1 à la série

BMW ne se prive pas de mentionner que le nouveau V10 qui équipera la berline M5 E60 est inspiré par leur fameuse ligne de moteur de Formule 1. Il n'y a rien d'étonnant à cela car les moteurs d'automobiles de série ont, d'une manière générale et avec un délai très variable, suivi l'évolution de moteurs de course.

Les chambres de combustion hémisphériques et les doubles arbres à cames en tête, adoptés par Alfa-Roméo et Jaguar dès 1954, étaient des concepts éprouvés depuis longtemps en compétition et les moteurs de production de ces constructeurs ne se distinguaient guère de purs engins de course. De même, les culasses à 4 soupapes par cylindre avec chambres de combustion en toit qui sont la norme aujourd'hui sont apparues d'abord sur des moteurs de compétition, notamment en 1967 sur le fameux V8 Ford Cosworth DFV qui totalisa 155 victoires en Grand-Prix.



Contenu :
  • Page 1 : Présentation,
  • Page 2 : Les V 10 de formule 1 (1/2),
  • Page 3 : Les V 10 de formule 1 (2/2),
  • Page 4 : Architecture du M5 V10,
  • Page 5 : Embiellage,
  • Page 6 : Culasses,
  • Page 7 : Admission,
  • Page 8 : Distribution (1/2),
  • Page 9 : Distribution (2/2),
  • Page 10 : Gestion moteur,
  • Page 11 : Technologie du courant ionique,
  • Page 12 : Lubrification,
  • Page 13 : Echappement,
  • Page 14 : Performances,
  • Page 15 : Conclusion (1/2),
  • Page 16 : Conclusion (2/2),
  • Page 17 : Annexe: Le montage du moteur (1/3),
  • Page 18 : Annexe: Le montage du moteur (2/3),
  • Page 19 : Annexe: Le montage du moteur (3/3).

Auteur : François Dovat.
Source : BMW.
Date de parution : septembre 2004.




Entrez votre code d'abonné

La touche Entrée de votre clavier est inopérante




Nous écrire
© Tous droits réservés 2002-2004     auto-innovations.com