Les capteurs des véhicules autonomes
Partie 2/2





Une des conditions fondamentales permettant le bon fonctionnement des véhicules autonomes est la capacité à appréhender leur environnement par la fusion de données fournies par des capteurs. En raison de leur principe de fonctionnement différent, la combinaison des radars, lidars 2D et 3D, caméras mono ou stéréovision, centrale inertielle et ultrasons permet d’obtenir des sources d’information complémentaires les unes aux autres. Chacun de ces capteurs présente des limites de détection (portée, précision, météorologie, discrimination, etc.) et des potentiels d’amélioration distincts, parfois même impressionnants.

La première partie du dossier détaillait les radars et les lidars. Cette seconde partie présente l’immense potentiel des caméras, l’intérêt et les capacités des centrales inertielles, ainsi que l’apport de l’intelligence artificielle tant au niveau des capteurs que pour la fusion des données et les aptitudes décisionnelles.






Contenu :
  • Page 1 : Sommaire
  • Page 2 : Caméra : fonctionnement et caractéristiques
  • Page 3 : Caméra : nombreuses fonctions
  • Page 4 : Caméra : évolutions - champ de vision
  • Page 5 : Caméra : évolutions - mauvais temps et nuit
  • Page 6 : Caméra : évolutions - caméra tri-lentille
  • Page 7 : Caméra : traitement d’images
  • Page 8 : Caméra stéréovision
  • Page 9 : Centrale inertielle
  • Page 10 : Intelligence artificielle
  • Page 11 : Conclusion


Auteur : Yvonnick Gazeau
Sources : Bosch, Continental, Delphi, Ford, Mobileye, Nissan, Nvidia, Opel, Subaru, Valeo, Velodyne, ZF/TRW
Date de parution : février 2017




Entrez votre code d'abonné

La touche Entrée de votre clavier est inopérante



Nous écrire
© Tous droits réservés 2017     auto-innovations.com