L’analyse de la combustion en temps réel dans les Formule 1



Exemple de capteur de pression de combustion



Depuis la saison 2014, les moteurs de Formule 1 accumulent les paramètres qui les rendent particulièrement sensibles au cliquetis : la suralimentation augmente les contraintes thermiques et le mélange très pauvre ralentit la vitesse du front de flamme. En 2012, une étude comparative menée par Bosch Motorsport avait conclu que les systèmes de détection de cliquetis habituellement employés auraient des performances insuffisantes pour une application si sévère. Le département compétition de l’équipementier allemand a alors mis au point une solution qui n’était réservée jusqu’à présent qu’aux développements sur banc : l'évaluation de la qualité de combustion basée sur l’analyse en temps réel de la pression dans le cylindre.

Le système a dès lors été développé pour le rendre plus robuste, plus performant et plus compact en vue d’être embarqué dans les monoplaces et utilisé en course. En mesurant directement ce qui se passe dans la chambre, ce concept ne permet pas seulement de détecter de façon sûre le cliquetis, mais également de repérer tout défaut de combustion tels que pré-allumage ou allumage tardif et connaître la pression moyenne indiquée afin d’optimiser le couple. Bosch Motorsport propose maintenant cet équipement à l’ensemble de ses clients et certains motoristes l’utilisent déjà pour d’autres compétitions.


Composants proposés par Bosch Motorsport pour la Formule 1, dont pompe haute pression, injecteur en injection directe et bobine d’allumage haute énergie





Contenu :
  • Page 1 : Sommaire
  • Page 2 : Définition du cliquetis et du pré-allumage
  • Page 3 : Cliquetis et pré-allumage en Formule 1
  • Page 4 : Le capteur accélérométrique de mesure du cliquetis
  • Page 5 : La détection du cliquetis par courant ionique
  • Page 6 : Analyse comparative pour la Formule 1
  • Page 7 : La détermination du dégagement de chaleur - 1/2
  • Page 8 : La détermination du dégagement de chaleur - 2/2
  • Page 9 : La détection de combustions anormales
  • Page 10 : Le matériel mis à la disposition des écuries
  • Page 11 : Des capteurs qui endurent des contraintes très élevées
  • Page 12 : Les capteurs déjà en série sur les diesels
  • Page 13 : Autres applications pour moteurs à allumage commandé


Auteur : Yvonnick Gazeau
Source : Bosch Motorsport
Date de parution : septembre 2017




Entrez votre code d'abonné

La touche Entrée de votre clavier est inopérante



Nous écrire
© Tous droits réservés 2017     auto-innovations.com