Etude comparative
des nouveaux moteurs Diesel en V



Etude comparative des nouveaux moteurs Diesel en V
Face à l'épuisement des réserves de pétrole et à l'augmentation potentiellement catastrophique de la proportion de CO2 dans l'atmosphère , notre civilisation n'a guère d'autre choix praticable à court terme que de limiter au maximum la consommation de carburants pétroliers, notamment en adoptant des moteurs thermiques d'un rendement aussi élevé que possible.
Or il se trouve que le Diesel est le moteur thermique dont le rendement est le meilleur. De plus, il peut fonctionner avec des huiles végétales - ou tout au moins mélangées à du gasoil. Ses émissions toxiques, notamment suies et oxydes d'azotes, ont été radicalement réduites grâce à des filtres à particules et catalyseurs spécifiques.
Etant donné qu'il existe une certaine demande pour des véhicules spacieux, ultra puissants et très lourds - car nantis de toute une gamme d'équipement de confort et de sécurité - les principaux constructeurs européens offrent aujourd'hui des V6, V8 ou V10 Diesel turbosuralimentés de forte puissance qui abaissent drastiquement la consommation des grosses berlines luxueuses tout en leur préservant des performances de haut niveau.

Contenu :
  • Page 1 : Introduction,
  • Page 2 : La fonte à graphite vermiculaire (CGI),
  • Page 3 : BMW V8 740d (1/2),
  • Page 4 : BMW V8 740d (2/2),
  • Page 5 : Mercedes 400 CDI,
  • Page 6 : VW V10 5.0 TDi (1/2),
  • Page 7 : VW V10 5.0 TDi (2/2),
  • Page 8 : Audi V 8 4.0 TDi (1/3),
  • Page 9 : Audi V 8 4.0 TDi (2/3),
  • Page 10 : Audi V 8 4.0 TDi (3/3),
  • Page 11 : Audi V6 3.0 TDi (1/2),
  • Page 12 : Audi V6 3.0 TDi (2/2),
  • Page 13 : Ford-Jaguar-PSA 2.7 V6 (1/2),
  • Page 14 : Ford-Jaguar-PSA 2.7 V6 (2/2),
  • Page 15 : Isuzu 3.0 V6,
  • Page 16 : Conclusion et comparaison,

Auteur : François Dovat.

Date de parution : juin 2004.




Entrez votre code d'abonné

La touche Entrée de votre clavier est inopérante




Nous écrire
© Tous droits réservés 2002-2004     auto-innovations.com