L'IVT TOROTRAK







L'IVT TOROTRAK
Le plus grand des nombres n'est rien par rapport à l'infini et mieux vaudrait prendre garde à l'usage que l'on fait de ce terme. Si l'on parle de " transmission à variation continue " (CVT) pour une transmission qui change de rapports en continu à l'intérieur d'une plage finie à ses deux extrémités, on peut alors réserver l'usage du terme " transmission à variation infinie " (IVT) à un concept qui assure une plage de variation infinie.
Aujourd'hui, l'IVT de Torotrak admet aisément les 475 Nm du V8 Ford de 5,4 litres et lui assure un gain de consommation de l'ordre de 20 à 24 %. Quel constructeur nous proposera cette transmission idéale que l'auteur fut l'un des premiers journalistes à tester ?

Contenu :
  • Page 1 : PRESENTATION,
  • Page 2 : BREF HISTORIQUE,
  • Page 3 : POINT MORT ENGRENÉ (1/3),
  • Page 4 : POINT MORT ENGRENÉ (2/3),
  • Page 5 : POINT MORT ENGRENÉ (3/3),
  • Page 6 : AU VOLANT (1/2),
  • Page 7 : AU VOLANT (2/2),
  • Page 8 : BIENTOT EN PRODUCTION ?,
  • Page 9 : QUELQUES CHIFFRES, AVANTAGES ET INCONVENIENTS,
  • Page 10 : USINE TOROTRAK,

Auteur : François Dovat.
Date de parution : avril 2003.




Entrez votre code d'abonné

La touche Entrée de votre clavier est inopérante




© Tous droits réservés 2002-2004     auto-innovations.com