Gamme e-HDI de PSA
L’alterno-démarreur revient en force


Lancé en 2004 sur la Citroën C3, puis sur la C2, l’alterno-démarreur qui permettait la fonction Stop-Start (STT) n’aura vécu que 3 années chez Citroën. Depuis, un grand nombre de concurrents ont adopté la fonction STT, mais de façon plus aisée par l’emploi d’un démarreur renforcé.

Mais que faisait PSA Peugeot Citroën pendant ce temps là ? Leurs ingénieurs ont en fait profité de la redéfinition des moteurs des modèles Euro 5 pour revenir avec cette technologie, par ailleurs pour la première fois sur des Diesel. Les changements sont plus profonds que nous pouvions imaginer au départ : spécificité des coupure/redémarrage Diesel, alterno-démarreur de seconde génération, introduction d’ultra-capacités, modifications internes du moteur. Au final, le groupe va proposer des voitures capables de couper le moteur en roulant à vitesse élevée : dès qu’elle passera en dessous des 20 km/h. C’est également une attaque frontale des systèmes STT à démarreur renforcé.



Contenu :
  • Page 1 : Sommaire
  • Page 2 : Introduction
  • Page 3 : L’alterno-démarreur
  • Page 4 : L’alterno-démarreur 2me génération
  • Page 5 : Plus de puissance électrique
  • Page 6 : La puissance mécanique
  • Page 7 : Architecture électrique. Adaptations sur les GMP.
  • Page 8 : Dispositifs anti-vibrations. Limites d’utilisation.
  • Page 9 : Essai
  • Page 10 : e-HDI vs STT à démarreur


Auteur : Yvonnick Gazeau
Date de parution : juillet 2010



Entrez votre code d'abonné

La touche Entrée de votre clavier est inopérante




Nous écrire
© Tous droits réservés 2010     auto-innovations.com