L'évolution des embrayages





L'évolution des embrayages
Organe dont la technique pouvait sembler aboutie et plus ou moins figée, l'embrayage monodisque (ou bidisque) à sec est cependant l'objet de recherches et développements constants qui lui procurent des améliorations considérables, bien que généralement insoupçonnées.

Ainsi, de nouveaux concepts et un lent travail de perfectionnement ont amené ce mécanisme à des niveaux toujours plus élevés de progressivité, de légèreté et de douceur de commande ainsi que de résistance à l'usure et de filtrage des vibrations. En outre, l'électronique permet aujourd'hui de contrôler le processus d'embrayage, voire de l'automatiser entièrement sans avoir recours à des systèmes électromagnétiques et centrifuges tels que commercialisés dans les années 50 et 60.

Voir aussi notre dossier : L'embrayage, niveau tout public.

Contenu :
  • Page 1 : COMPENSATION DE L'USURE (1/4),
  • Page 2 : COMPENSATION DE L'USURE (2/4),
  • Page 3 : COMPENSATION DE L'USURE (3/4),
  • Page 4 : COMPENSATION DE L'USURE (4/4),
  • Page 5 : BUTÉE À COMMANDE DIRECTE,
  • Page 6 : BUTEE EN APPUI SUR LE COUVERCLE (1/2),
  • Page 7 : BUTEE EN APPUI SUR LE COUVERCLE (2/2),
  • Page 8 : MECANISME POUSSE-TIRE,
  • Page 9 : MECANISME TIRE-POUSSE-TIRE (1/2),
  • Page 10 : MECANISME TIRE-POUSSE-TIRE (2/2),
  • Page 11 : EMBRAYAGE MODULAIRE,
  • Page 12 : EMBRAYAGE BIDISQUE (1/2),
  • Page 13 : EMBRAYAGE BIDISQUE (2/2),
  • Page 14 : TOLERANCE A L'ERREUR,
  • Page 15 : "CLUTCH BY WIRE" (1/2),
  • Page 16 : "CLUTCH BY WIRE" (2/2),
  • Page 17 : DOUBLE EMBRAYAGE A SEC.

Illustrations Luk, ZF-Sachs, Valeo, Scania, Eaton-Fuller.

Date de parution : novembre 2004.




Entrez votre code d'abonné

La touche Entrée de votre clavier est inopérante




Nous écrire
© Tous droits réservés 2002-2004     auto-innovations.com