L'évolution continue des entraînements de distribution




Courroie ou chaîne ? Différentes technologies ont été utilisées pour entraîner les arbres à cames mais aujourd’hui seules ces deux solutions restent véritablement en compétition pour les moteurs de voitures de grande série. Selon les critères de puissance, de frottements, de bruit, de durabilité, de coût ou d’encombrement, les motoristes effectuent continuellement des études comparatives pour sélectionner une des deux possibilités au fur et à mesure de leurs progrès permanents. Par ailleurs, ce choix est souvent complexifié par la combinaison de deux types d’entraînement ou par l’emploi de déphaseurs ! Un dernier développement vient de marquer un avantage technologique important : la courroie humide qui équipe quelques 3 cylindres essence récents et arrivera bientôt des moteurs de plus forte cylindrée.




Contenu :
  • Page 1 : Sommaire
  • Page 2 : Rappels et historique
  • Page 3 : Entraînement par pignons
  • Page 4 : Entraînement par chaîne
  • Page 5 : Trois types de chaînes
  • Page 6 : Entraînements complexes vs frottements - 1/2
  • Page 7 : Entraînements complexes vs frottements - 2/2
  • Page 8 : Contraintes et vibrations des chaînes - 1/2
  • Page 9 : Contraintes et vibrations des chaînes - 2/2
  • Page 10 : Tendeurs de chaîne
  • Page 11 : Entraînement par courroie crantée
  • Page 12 : Développement de la courroie humide
  • Page 13 : Courroies ou chaînes ?


Auteur : Yvonnick Gazeau
Sources : Audi, BMW, ContiTech, Dayco, DID, Gates Power Transmission, Porsche, Rexnord, Schaeffler
Date de parution : janvier 2016




Entrez votre code d'abonné

La touche Entrée de votre clavier est inopérante



Nous écrire
© Tous droits réservés 2016     auto-innovations.com