Moteurs essence à 200 kW/l et 200 g/kWh,
est-ce possible ?






Lors de la conférence internationale « SIA Powertrain » des 27 et 28 mai 2015, de nombreuses études ont été présentées sur les limites du downsizing des moteurs à allumage commandé. Un des objectifs est de se rapprocher des 200 kW/l. Contrairement aux moteurs dédiés à la compétition, cette puissance spécifique doit être atteinte conjointement à un second challenge : une très basse consommation spécifique, pourquoi pas 200 g/kWh (rendement 43%), tout en respectant les normes anti-pollution en vigueur. Les principaux challenges concernent la suralimentation, les limites du cliquetis et du pré-allumage, ainsi que l’implémentation d’un rapport volumétrique variable.


Contenu :
  • Page 1 : Sommaire
  • Page 2 : Les performances actuelles
  • Page 3 : Le challenge de la suralimentation – 1/2
  • Page 4 : Le challenge de la suralimentation – 2/2
  • Page 5 : Les challenges de la combustion : cliquetis et pré-allumage
  • Page 6 : Les challenges de la combustion : injection et allumage
  • Page 7 : Les challenges de la combustion : l’EGR
  • Page 8 : Les challenges de la combustion : le refroidissement
  • Page 9 : L’intérêt du cycle Miller
  • Page 10 : Le rapport volumétrique variable - 1/2
  • Page 11 : Le rapport volumétrique variable - 2/2
  • Page 12 : Autres solutions


Auteur : Yvonnick Gazeau
Sources : « SIA Powertrain » 2015, AVL, Bosch, Delphi, Mahle, PSA Peugeot Citroën, Ricardo.
Date de parution : juillet 2015




Entrez votre code d'abonné

La touche Entrée de votre clavier est inopérante




Nous écrire
© Tous droits réservés 2015     auto-innovations.com