Les moteurs sans soupapes



Si la distribution par soupapes-tulipes est aujourd’hui fiable, elle a toutefois longtemps constitué, de concert avec les joints de culasse, un des principaux points faibles des moteurs à pistons. Aussi a t’on cherché à remplacer ces soupapes par des dispositifs rotatifs ou a fourreaux. Depuis plus d'un siècle, d'innombrables ingénieurs, inventeurs et chercheurs de génie ont conçu les systèmes les plus variés. Un tour d'horizon exhaustif de toutes les solutions envisagées et expérimentées nécessiterait un document de la taille d'une encyclopédie! Néanmoins, nous présentons ici une étude abondamment illustrée des concepts les plus intéressants et nous examinons ensuite plus en détails quelques moteurs sans soupapes particulièrement performants, notamment les Bristol Hercules et Napier Sabre à fourreau unique ainsi que les Junkers Jumo diesel à pistons opposés.

Contenu :
  • Page 1 : Présentation,
  • Page 2 : Introduction,
  • Page 3 : Soupape rotative Aspin,
  • Page 4 : Soupape rotative Cross,
  • Page 5 : Soupape rotative DVL,
  • Page 6 : Soupapes rotatives Froede-NSU et Coates,
  • Page 7 : Distribution Knight par doubles fourreaux,
  • Page 8 : Distribution Burt-McCollum par fourreau unique,
  • Page 9 : Bristol Hercules,
  • Page 10 : Napier Sabre (1/2),
  • Page 11 : Napier Sabre (2/2),
  • Page 12 : 2-temps,
  • Page 13 : Moteurs à pistons opposés (1/2),
  • Page 14 : Moteurs à pistons opposés (2/2),
  • Page 15 : Junkers Jumo 205 à 208 (1/2),
  • Page 16 : Junkers Jumo 205 à 208 (2/2),
  • Page 17 : Junkers Jumo 223 et 224.
  • Page 18 : Napier Deltic,
  • Page 19 : Conclusion.


Auteur : François Dovat.
Date de parution : juillet 2005.




Entrez votre code d'abonné

La touche Entrée de votre clavier est inopérante



Nous écrire
© Tous droits réservés 2002-2005     auto-innovations.com