La mesure d'émissions polluantes en conditions réelles (RDE) est-elle crédible ?



Mesure des gaz à l’échappement en conduite réelle avec outil PEMS par PSA



Depuis l’introduction de la norme Euro 6d-Temp en septembre 2017 pour les nouveaux modèles, le relevé des émissions polluantes à l’échappement suit la procédure WLTP réalisée en laboratoire. Une mesure en conditions réelles de conduite – nommée RDE (Real Driving Emissions) – a également été mise en place afin de mieux contrôler les rejets en utilisation routière. Le véhicule est alors utilisé dans des conditions d’utilisation qui vont bien au-delà des limites définies en WLTP, notamment sur les paramètres régime, couple et température moteur, température extérieure ou valeurs d’accélération. Mais les conditions aléatoires rencontrées en RDE ne discréditent-elles pas cette méthode ?


Contenu :
  • Page 1 : Sommaire
  • Page 2 : Historique du RDE
  • Page 3 : Un RDE malgré tout encadré
  • Page 4 : WLTP vs RDE
  • Page 5 : L’outil de mesure PEMS
  • Page 6 : Quel est l’impact du RDE sur les émissions de particules ?
  • Page 7 : Quel est l’impact du RDE sur les émissions de NOx ?
  • Page 8 : Combinaison piège à NOx et SCR
  • Page 9 : Quel est l’impact d’un cycle aléatoire ?


Auteur : Yvonnick Gazeau
Sources : AVL, Bosch, Delphi, General Motors, Mercedes, PSA, Congrès SIA Powertrain 2018
Date de parution : septembre 2018




Entrez votre code d'abonné

La touche Entrée de votre clavier est inopérante




Nous écrire
© Tous droits réservés 2018     auto-innovations.com