Le vitrage automobile
devient technologique



Faites un micro-trottoir sur la connaissance des éléments d’une automobile. Les passants vont vous citer le moteur, les pneus, les phares, voire des parties de la carrosserie. Certains mentionneront le pare-brise. Mais que connaissent-ils du pare-brise ? Combien savent-ils qu’il est feuilleté ?

Le vitrage automobile est un élément transparent de la voiture aux yeux du grand public. Et pourtant, il est devenu très technologique. Sa première évolution a servi la sécurité passive du véhicule avec le pare-brise feuilleté, et, depuis peu le vitrage latéral feuilleté. Il offre aussi des fonctions de sécurité active telles que le verre chauffant, hydrophobe ou antireflet et autorise la technologie de l’affichage tête haute. Le confort n’est pas en reste avec des nouvelles propriétés acoustiques et d’opacité variable (électrochrome). Enfin, les réalisations de très grandes surfaces et de formes de plus en plus complexes élargissent l’imagination des designers.


Contenu :
  • Page 1 : Présentation,
  • Page 2 : Le verre trempé,
  • Page 3 : Le verre feuilleté,
  • Page 4 : Le vitrage latéral feuilleté,
  • Page 5 : Le vitrage athermique (1/2),
  • Page 6 : Le vitrage athermique (2/2),
  • Page 7 : Le pare-brise chauffant,
  • Page 8 : Le vitrage hydrophobe,
  • Page 9 : Le vitrage acoustique,
  • Page 10 : Le vitrage électrochrome,
  • Page 11 : La vision « tête haute »,
  • Page 12 : Les formes complexes du vitrage (1/3),
  • Page 13 : Les formes complexes du vitrage (2/3),
  • Page 14 : Les formes complexes du vitrage (3/3),
  • Page 15 : L'évolution dimensionnelle du pare-brise,
  • Page 16 : L’ennemi du verre : le poids,
  • Page 17 : La certification,
  • Page 18 : Annexe : les caractéristiques du verre.


Auteur : Yvonnick Gazeau.
Sources : AGC/Splintex, Saint Gobain et Solutia.
Date de parution : mars 2005.




Entrez votre code d'abonné

La touche Entrée de votre clavier est inopérante




Nous écrire
© Tous droits réservés 2002-2004     auto-innovations.com