MOTEUR & TRANSMISSION / ECOLOGIE & ENERGIE / CHASSIS & CONFORT
AIDE A LA CONDUITE & SECURITE / DIVERS

RECHERCHE SUR LE SITE         


18 novembre 2021
FEV France paré pour les propulsions à l’hydrogène


Présent à HyVolution le salon référent en matière d’hydrogène dans l’hexagone, FEV France a dévoilé ses moyens d’essais et de développement de piles à combustible et de moteurs à combustion d’hydrogène.


Sur leur stand du salon, un prototype Fiat 500 électrique reconvertie à l’hydrogène mettait en avant les capacités d’ingénierie de FEV. Développé en Allemagne, le démonstrateur BREEZE embarque en équipement supplémentaire une pile à combustible servant de prolongateur d’autonomie et un réservoir d’hydrogène, malgré le peu d’espace disponible dans cette citadine. La batterie lithium polymère de 12,4 kWh fournit une autonomie de 80 km alors que celle de la pile atteint 200 km, ce qui correspond à un scénario d’utilisation réel de mobilité. Son temps de recharge est un atout puisqu’une autonomie de 200 km est obtenue après 3 min d’emplissage d’hydrogène. L’encombrement total du prolongateur d’autonomie atteint 67 l, soit un volume similaire à un prolongateur thermique. Le réservoir est placé sous la banquette arrière et la pile occupe le logement de la roue de secours.

FEV a également signé un partenariat avec le groupe français Green Corp Konnection (GCK) afin de concevoir, développer et intégrer son propre système de pile à combustible dans un véhicule de rallye-raid. La pile de 200 kW sera l’une des unités les plus puissantes du marché. Ce projet sera présenté en version démonstration en janvier 2022 avant d’entrer dans la compétition en 2024.

Par ailleurs dans le cadre du plan France Relance, FEV France a investi sur son site de Saint-Etienne-du-Rouvray (Seine Maritime) dans un banc d’essai dédié aux systèmes de piles à combustible. Cet outil peut recevoir des piles développant jusqu’à 200 kW.

Démonstrateur BREEZE électrique/pile à hydrogène


L’importance du moteur à combustion d’hydrogène

« Une période de propulsion des poids lourds par moteur à combustion d’hydrogène est inéluctable car les tractions purement électriques ne sont pas suffisamment matures face aux exigences de cette application. » estime Nadim Andraos, président de FEV France, Espagne et Afrique du Nord.

Créée en 2005 et membre de l’AFHYPAC (Association Française pour l'Hydrogène et les Piles à Combustible), la filiale française de FEV fait de la propulsion à l’hydrogène un pilier de son développement. Nadim Andraos indique : « Nous avons 650 collaborateurs en France et à ce jour 20 % d’entre eux ont été formés à la transition énergétique. »

Également à Saint-Etienne-du-Rouvray, l’entreprise a modifié deux bancs d’essais moteur traditionnel afin qu’ils puissent recevoir des moteurs thermiques à hydrogène, un premier pour poids lourds et un second encore plus puissant pour des applications maritimes. Nadim Andraos : « Aujourd’hui nous sommes heureux d’avoir l’opportunité de moderniser notre centre de Saint-Etienne-du-Rouvray qui sera ainsi en mesure de tester et développer les technologies futures dont celles liées à l’utilisation de l’hydrogène comme carburant ».

Le groupe FEV dispose de plus de 40 ans d’expérience dans le domaine du développement des moteurs à combustion hydrogène et de plus de 25 ans dans celui des piles à combustible.


  Yvonnick Gazeau