PROPULSION / CHASSIS & HABITACLE / ADAS / ELECTRICITE & ELECTRONIQUE
CONCEPTION / PRODUCTION / POIDS LOURD / FORMATION / SOCIETE

RECHERCHE SUR LE SITE         

17 avril 2018
Bosch fête les 40 ans de l’ABS

Un dispositif inventé par Bosch en 1978 et grâce auquel le slogan Bosch : « Des Technologies pour la vie » prend tout son sens.

Depuis 90 ans, les ingénieurs Bosch ont été à l’origine de nombreux développements techniques innovants, inventions et brevets liés aux systèmes de freinage qui ont fait date, et ont sans cesse amélioré la sécurité des voitures. L’ABS, système d’antiblocage des roues est désormais devenu la norme en matière de construction automobile

L’ABS abrégé d’« Antiblockiersystem » désigne un système de freinage antiblocage utilisé comme système de sécurité pour les véhicules comme les avions, les automobiles ou les 2 roues.

Son principe repose sur un système d’assistance au freinage qui permet d’éviter le blocage des roues lors de freinages brutaux et intenses. Ce système a été développé pour apporter une aide au freinage en garantissant un meilleur équilibre du véhicule. Bosch détient le brevet de ce dispositif.

Bosch : inventeur de l’ABS

C’est dans les années 1920, que les tout premiers systèmes semblables à l’ABS d’aujourd’hui apparaissent dans l’aviation. L’objectif était de mieux contrôler l’avion à l’atterrissage pendant la phase de freinage et d’éviter que celui-ci se déséquilibre au risque de voir ses ailes toucher le sol.

Dès 1936, Bosch déposa un brevet pour « un mécanisme empêchant le blocage des roues d’un véhicule motorisé ». Mais ce n’est que dans les années 1970, grâce à l’avènement de la technologie numérique que le développement d’un ABS adapté aux véhicules motorisés vit véritablement le jour : en 1978 plus exactement, en option sur une Mercedes Class S 116. Aujourd’hui, le Groupe est heureux de célébrer les 40 ans de ce dispositif.

Comment cela fonctionne ?

Testé pour la première fois sur les lacs gelés de Suède, à Arjeplog, l’ABS a hissé Bosch au rang de pionnier de la sécurité active. Le système permet de débloquer les roues du véhicule en situation d’urgence en réduisant la pression de freinage en conséquence. Cela empêche le véhicule de glisser et permet au conducteur de pouvoir l’arrêter en toute sécurité en évitant les obstacles potentiels.

Lors d’un freinage d’urgence, les roues d’un véhicule ne disposant pas de l’ABS, se bloquent. Les pneumatiques glissent sur la route et il est alors très difficile pour le conducteur de contrôler la trajectoire de son véhicule surtout en cas de chaussée glissante (pluie, neige, gravier, verglas,..). Une manoeuvre d’évitement devient presque impossible : même si les roues tournent, le véhicule continue d’aller tout droit. D’autre part, lorsque les roues sont bloquées, la distance de freinage augmente. Désormais obligatoire sur les nouveaux véhicules construits en Union Européenne depuis 2004, il a constitué un allié extrêmement précieux dans l’amélioration de la sécurité routière.

Un dispositif efficace et polyvalent

L’ABS est constitué de plusieurs éléments : un capteur sur chaque roue du véhicule, un calculateur et un système de régulation de freinage hydraulique. Le calculateur analyse les informations sur la vitesse des roues envoyée par les capteurs. S’il détecte le blocage d’une roue, il relâche la pression sur celle-ci pour qu’elle se remette à tourner. Dès que la roue retrouve l’adhérence, le système augmente la pression de freinage. L’ABS effectue ces variations de pression plusieurs dizaines de fois par seconde. Le conducteur ressent alors des vibrations dans la pédale de frein. Il faut noter que l’ABS ne fonctionne pas à basse vitesse (moins de 5km/h) car il faut que les roues se bloquent pour que le véhicule s’arrête net.

L’autre atout de ce dispositif est qu’il est applicable aux 2 roues et c’est ainsi qu’en 1988, la BMW K1 en a été dotée et que depuis janvier 2017, il est obligatoire en Union Européenne pour les 2 roues de plus de 125 cm3.

Des centres d’essais Bosch dédiés au freinage : Juvincourt, Boxberg et Vaitoudden

Le Groupe Bosch dispose de 9 centres d’essais répartis sur le territoire mondial afin de tester les dispositifs conçus par la R&D. Trois centres, Juvincourt en France, Boxberg en Allemagne et Vaitoudden en Suède, sont plus spécifiquement dédiés aux systèmes de freinage et ont activement participé au développement, et la mise au point de l’ABS et de l’ESP®.

Juvincourt : Ouvert en 2014, le centre d’essais de Juvincourt (02), situé près de Reims, est constitué d’un ensemble de pistes variées d’une superficie de

15 hectares, réparties sur un site sécurisé de 120 hectares. On retiendra entre autres, la ligne droite de 1,8 km, unique par sa largeur de 50 mètres, qui permet la réalisation d’essais complexes en toute sécurité.

Vaitoudden : Dès 1971, Bosch a conduit ses premiers tests sur le lac gelé d’Arjeplog en Suède mais c’est véritablement en 1973, que les premiers essais de l’ABS ont débuté. Au fil des années, le nombre croissant de projets et de développements ont ensuite nécessité un centre dédié : c’est ainsi que Vaitoudden a vu le jour en 2003. Situé à 10 km au Nord-Ouest d’Arjeplog, le site est constitué d’un ensemble de pistes variées de plus de 32 km accessibles de fin novembre à fin mars.

Boxberg : Situé à 90 km au nord-est de Stuttgart, le circuit de Boxberg, s’étend sur 94 hectares et offre plus de 20 types de pistes différents (anneau de vitesse, hors-piste, ..) afin de pouvoir mener des tests sur tous les types de véhicules : 2 roues, VP, poids lourds, véhicules utilitaires,..).

L’ABS : Pionnier en matière d’aide au freinage

Depuis 40 ans l’ABS est véritablement la référence en matière de dispositif de freinage actif mais sa contribution est bien plus large car il a également ouvert la voie au développement d’autres systèmes de sécurité active comme l’anti patinage (ASR®) et l’ESP® en particulier en passant par des technologies telles le démarrage en côte, le freinage d’urgence, la détection de piéton, jusqu’à la voiture autonome. Rappelons également que Bosch est un acteur majeur de la rechange indépendante avec un portefeuille très complet de pièces liées au freinage : plaquettes, disques, système hydraulique, liquide de frein, entre autres.


  Source : Bosch



Voir notre dossier Le système antiblocage des roues.


Auto-innovations.com n'est pas responsable du contenu de ce communiqué