PROPULSION / CHASSIS & HABITACLE / ADAS / ELECTRICITE & ELECTRONIQUE
CONCEPTION / PRODUCTION / POIDS LOURD / FORMATION / SOCIETE

RECHERCHE SUR LE SITE         

13 juillet 2018
Shell-Eco Marathon de Londres, encore une victoire de MicroJoule !

MicroJoule, véhicule prototype de la Joliverie, s’est une fois de plus illustré, en remportant la 1ère place au Shell-Eco Marathon Europe qui s’est déroulé au stade olympique de Londres du 6 au 8 juillet 2018.

MicroJoule s’est une nouvelle fois imposé dans la catégorie prototype moteur à combustion interne avec une performance exceptionnelle : 2 324 km parcouru avec l’équivalent d’un litre d’essence. Le deuxième de la catégorie réalise 450 km de moins !

MicroJoule 4 termine son histoire en beauté

La compétition s’est tenue sur un nouveau circuit difficile et dans des conditions de chaleur extrêmes (la température a dépassé les 50°C sur la piste).

Composée de 22 étudiants de BTS Moteur à Combustion Interne (MCI) de La Joliverie et emmenée par un remarquable chef d ‘équipe, Maël Fouchet, l’équipe MicroJoule a totalement maitriser ces difficultés.

Piloté par Alexandre Renvoisier (étudiant à la Joliverie) et propulsé par son moteur révolutionnaire développé en partenariat avec la société Delwest et EMC, MicroJoule 4, créé en 2006, termine son histoire …. avec des records établis sur chacun des circuits sur lesquels il a roulé. À Lautzig, en Allemagne, le record inégalé s’était établi à 3 771 km/l.

MicroJoule 4 devient la voiture la plus titrée de l’histoire des courses énergétiques avec 13 victoires sur 13 participations au Shell-Eco Marathon et des records du monde en essence mais aussi au gaz naturel et au biométhane.

En 2019, en partenariat avec GRTgaz, Abalone Groupe, la région Pays de la Loire, Créastyl, Étud-Intégral, FMC, Delwest, Rabourdin, Biomobile et Project, un nouveau MicroJoule 5 défendra les couleurs de La Joliverie, en vue d’établir de nouveaux records et de promouvoir la mobilité décarbonatée.

CityJoule 2, un bilan 2018 encourageant

CityJoule 2, quant à lui, devait relever un challenge encore plus difficile compte tenu des nombreuses modifications apportées à la voiture cette année : renforcement de la structure du châssis, nouveaux freins pour répondre au règlement, nouvelle pile à combustible entièrement développée à Polytechnique Nantes, nouvelles cartes électroniques de puissance...

Ces nombreuses innovations, conjuguées aux conditions météorologiques très défavorables aux piles à combustible, n’ont pas permis à CityJoule de boucler les 15 tours de circuits nécessaires pour valider une performance. Néanmoins les avancées réalisées et le fonctionnement de l’équipe Joliverie-Polytechnique Nantes sont de bon augure pour la saison prochaine.


  Source : La Joliverie


Auto-innovations.com n'est pas responsable du contenu de ce communiqué