PROPULSION / CHASSIS & HABITACLE / ADAS / ELECTRICITE & ELECTRONIQUE
CONCEPTION / PRODUCTION / POIDS LOURD / FORMATION / SOCIETE

RECHERCHE SUR LE SITE         

21 septembre 2018
Singapour mise sur l'IRT SystemX et ses partenaires pour la modélisation, la simulation numérique et la validation de la sûreté de fonctionnement du véhicule autonome

ASV (Automated Driving Simulation & Validation) est le premier projet lancé par l'Institut de Recherche Technologique SystemX à Singapour. Mené en étroite coordination avec la Nanyang Technological University (NTU Singapour), il s'inscrit dans le cadre des travaux du centre d'excellence CETRAN, dédié à la recherche, l'expérimentation et la certification des véhicules autonomes, bénéficiant d'un circuit de tests d'1,8 hectare. La plateforme de simulation numérique qui sera développée par SystemX dans le cadre de ce projet, contribuera à tester et valider la sûreté de fonctionnement des véhicules autonomes de l'ensemble des industriels qui souhaiteront s'établir à Singapour et plus largement dans le monde.

Singapour, le 20 septembre 2018 - SystemX, unique IRT dédié à l'ingénierie numérique des systèmes du futur, lance son premier projet de recherche à Singapour pour une durée de 48 mois en collaboration avec la Nanyang Technological University (NTU Singapour), l'une des universités les plus réputées au monde pour ses activités de recherche. Ce partenariat fait suite à la signature d'un MoU (Memorandum of Understanding) entre les deux acteurs en mars 2017. Le projet ASV (Automated Driving Simulation & Validation) est centré sur le développement d'une plateforme de simulation numérique pour le test et la validation de la sûreté de fonctionnement des véhicules autonomes en milieu urbain et péri-urbain. Il réunit les expertises de Renault, SNCF, Systra et OKTAL-AVSimulation et constitue l'un des axes stratégiques du centre CETRAN* (Centre of Excellence for Testing & Research of AVs at NTU), démarré en janvier 2017 par la NTU Singapour. Sous la direction des équipes de recherche de la NTU, le centre propose un environnement fermé de tests pour les véhicules autonomes. L'objectif est double : établir des standards internationaux et valider la sûreté du fonctionnement des véhicules autonomes.

Singapour est une île de 720km2, avec une population de 8 000 habitants/km2 et un réseau routier très dense. Faisant suite au développement des mégacités et au vieillissement de la population, l'autorité en charge de la gestion de l'infrastructure routière (la LTA - Land Transport Autority) a lancé en 2014 le plan stratégique « Smart Mobility 2030 » pour :
  • Faciliter la planification et la gestion des transports en implémentant des solutions de smart mobilité, innovantes et durables, tirant parti de l'analyse des Big Data.
  • Garantir l'interopérabilité des systèmes et l'établissement de partenariats publics et privés grâce au développement et l'adoption des ITS (intelligent Transport Systems).
C'est dans ce cadre que l'IRT SystemX, qui a ouvert en septembre 2017 un premier bureau de représentation internationale à Singapour, apporte son expertise en matière de simulation de systèmes numériques. L'objectif est de compléter les tests physiques réalisés sur le circuit CETRAN pour la validation de la sécurité des véhicules autonomes de niveau 4 par des tests numériques. Ceux-ci permettront d'étudier différentes situations et contextes opérationnels (trafic, météo, etc.).

Parmi les principaux défis du projet ASV :
  • Définir les situations à étudier par la simulation numérique ;
  • Développer le socle technologique de simulation et les modèles en vue de la validation du véhicule autonome en territoire urbain et péri-urbain, dans des conditions classiques et perturbées ;
  • Explorer les jeux de scénarios possibles ;
  • Valider les modèles de simulation via une plateforme expérimentale ;
  • Expérimenter et valider la plateforme de simulation à travers différents cas d'usage (ex : intersections, ronds-points, valet parking, etc.) ;
  • Construire des jeux des données qui tiennent compte des conditions météorologiques (pluie tropicale, humidité, etc.) pour faire évoluer les capteurs.
« La simulation numérique permet de réduire le coût des tests physiques et d'adresser une combinaison de situations beaucoup plus larges qu'au réel, sans être contraint par la probabilité d'occurrence des événements, tels que les phénomènes météorologiques. SystemX est reconnu pour son expertise dans ce domaine, notamment pour les résultats de son projet Simulation pour la sécurité du Véhicule Autonome (SVA), et est très enthousiaste d'être au cœur du programme pilote CETRAN sur cette problématique, un programme qui bénéficie de la contribution de la Cité-Etat de Singapour en termes de co-financement et d'accès aux terrains d'expérimentation et données associées. Pour SystemX et ses partenaires, ce sera l'occasion d'étudier de nouveaux cas d'expérimentation en situation urbaine et de valider les modèles de simulation, perception et décision établis par des tests physiques », explique Abdelkrim Doufene, Responsable coordination du programme Transport Autonome de l'IRT SystemX.

« L'ambition de la Cité-Etat de Singapour à l'échelle 8-10 ans est de proposer un centre unique qui certifiera la fiabilité, les performances et la sûreté de fonctionnement des véhicules autonomes que les constructeurs lanceront sur le marché. De nombreux constructeurs affichent déjà leur intérêt pour tester leurs véhicules sur la plateforme de simulation numérique que nous allons développer dans le cadre du projet ASV. En effet, l'enjeu de la standardisation et de la certification des véhicules autonomes est un véritable enjeu international, qui dépasse les frontières de Singapour », ajoute François-Xavier Lannuzel, Responsable du bureau de représentation de SystemX à Singapour.

« Les véhicules autonomes représentent le futur des transports publics. Ils seront une alternative efficace pour réaliser les trajets du premier et du dernier kilomètre et viendront enrichir les offres de covoiturage et de transports multimodaux. Nous unissons nos compétences à celles de SystemX pour co-développer une plateforme de simulation qui vise à améliorer la sûreté de fonctionnement des véhicules autonomes. Cette plateforme sera utilisée plus largement pour soutenir nos travaux au sein du centre CETRAN », indique Pr. Subodh Mhaisalkar, Vice-Président associé en charge de la stratégie et des partenariats à la Nanyang Technological University et Directeur Exécutif à l'Energy Research Institute @NTU (Eri@n).


  Source : SystemX


Auto-innovations.com n'est pas responsable du contenu de ce communiqué