PROPULSION / CHASSIS & HABITACLE / ADAS / ELECTRICITE & ELECTRONIQUE
CONCEPTION / PRODUCTION / POIDS LOURD / FORMATION / SOCIETE

RECHERCHE SUR LE SITE         


2 mai 2019
Laboratoire CEM de Rüsselsheim : résistance aux ondes électromagnétiques




Opel est au stade des finitions pour la Corsa de sixième génération pour son lancement à l’automne. Si ce nouveau modèle a pu voir le jour grâce aux dernières méthodes de développement virtuel, plus rapides et moins coûteuses, il a dû encore faire ses preuves en conditions réelles. Depuis janvier, les spécialistes châssis, motorisation, électronique et éclairage mettent à profit le long hiver polaire en Laponie suédoise pour procéder à des essais intensifs sur les lacs gelés et les routes enneigées par des températures ultrabasses. Par ailleurs, des voitures de présérie sont actuellement en train de tourner sur les pistes du Centre d’essai de Dudenhofen ou sont soumises à des essais en laboratoire dans les installations de Rüsselsheim pour y subir entre autres des tests de compatibilité électromagnétique.

.../...

Pendant que les prototypes de développement et les véhicules de présérie sont soumis aux essais du Grand Nord, à Dudenhofen et dans d’autres endroits tenus secrets en et hors Allemagne, d’autres doivent endurer des épreuves tout aussi sévères sur les bancs d’essais de Rüsselsheim. C’est ainsi, par exemple, que des tests de compatibilité électromagnétique (CEM) sont menés tout au long du développement. Ils garantissent qu’en aucun cas les différents systèmes électroniques ne subissent de perturbations. Dans le passé, ils ne servaient qu’à éviter les crépitements de la radio causés par l’alternateur, l’allumage, les essuie-glaces ou d’autres accessoires du même genre. De nos jours, la tâche est beaucoup plus complexe – la nouvelle Opel Corsa est truffée de systèmes électroniques très évolués. Ce sont par exemples des dispositifs de sécurité comme l’ESP, de nombreuses aides à la conduite telles que les phares matriciels, ou bien encore le système d’infodivertissement.

Dans une chambre dédiée à cet usage au laboratoire CEM de Rüsselsheim, Opel teste l’immunité des systèmes électroniques de la voiture contre les rayonnements électromagnétiques. Ils peuvent toucher les câbles présents dans le faisceau, ou être présents dans l’atmosphère. La voiture à l’essai est exposée à des rayonnements émis dans un large spectre de fréquences. Des isolants spéciaux collés sur les murs « absorbent » les émissions rayonnées afin qu’elles ne se reflètent pas de manière incontrôlée dans la chambre. Les ingénieurs peuvent ainsi parvenir à des résultats précis et fiables. La voiture ne reçoit le feu vert que lorsque tous ses systèmes ont démontré leur immunité aux rayonnements électromagnétiques. La nouvelle Corsa a déjà réussi son test ; toute son électronique est parfaitement protégée des perturbations.

  Source : Opel


Auto-innovations.com n'est pas responsable du contenu de ce communiqué