PROPULSION / CHASSIS & HABITACLE / ADAS / ELECTRICITE & ELECTRONIQUE
CONCEPTION / PRODUCTION / POIDS LOURD / FORMATION / SOCIETE

RECHERCHE SUR LE SITE         


3 octobre 2019
Le français HAP2U développe l'haptique 3D, une première mondiale


Grenoble le 3 octobre 2019 - Spécialisée dans l'innovation haptique (la science du toucher), la start-up grenobloise HAP2U qui est capable de faire ressentir, au simple toucher d'un écran tactile, des sensations de textures et de reliefs, passe un nouveau cap de développement.
Après avoir récemment levé 4 millions d'euros auprès de Daimler (Mercedes) et être passée de 14 à près de 40 salariés, HAP2U booste le développement de sa technologie haptique et la rend : 3D, multitouch et multi-surfaces.
Une première mondiale qui va permettre d'opérer une véritable révolution dans la manière d'interagir avec les objets et les machines.


Depuis 2015, la start-up HAP2U a déposé une vingtaine de brevets pour protéger sa technologie haptique qui permet de rendre les surfaces tactiles plus intuitives en insérant le toucher tangible. Il suffit par exemple de toucher du bout du doigt un poisson pour en ressentir ses écailles.

Pour parvenir à ce résultat, la start-up s'appuie sur des capteurs piezo-électriques intégrables sous les écrans et des puces électroniques permettant de piloter ces capteurs. En travaillant ensuite sur le coefficient de friction, HAP2U permet d'accentuer et de diversifier les sensations du toucher (sensation intense ou douce de crans, de ressort, d'élastique, de relief et texture en tout genre...) afin de personnaliser chaque application.
Lien vidéo ici

D'ici quelques années, l'haptique devrait intégrer tous les objets du quotidien : les véhicules, l'électroménager, les smartphones, les murs, les interrupteurs... Et pour aller encore plus loin, la start-up a boosté le développement de sa technologie en déposant de tous nouveaux brevets.

Une option multitouch

Désormais, l'utilisateur peut poser simultanément plusieurs doigts sur différentes zones de l'écran et recevoir des retours haptiques correspondant à chacune d'elles. Les retours haptiques peuvent ainsi être de texture, de relief ou d'intensité différents.

Une extension technologie intégrable dans toutes les matières

La solution haptique développée par HAP2U peut s'intégrer dans d'autres surfaces que les écrans tactiles. La start-up a adapté sa technologie aux matières telles que le bois, le verre, le métal ou encore le plastique, repoussant ainsi les limites du possible.

Une nouvelle solution haptique 3D

Dans les domaines de l'électroménager et de l'industrie, où les utilisateurs restent encore très attachés aux boutons, HAP2U a développé l'haptique 3D : un « objet 3D » qui peut prendre différentes formes et qui s'appose sur une surface plane telle que celle d'un four ou encore d'une machine industrielle. Celui-ci récupère ainsi les retours haptiques émanant de la surface.

Grâce à un seul « objet 3D » pourront être associées une multitude de fonctionnalités différentes réduisant ainsi de façon drastique le nombre de boutons actuellement installés sur les objets et machines, et ainsi faciliter l'expérience utilisateur.

Si aujourd'hui une grande partie de l'activité commerciale d'HAP2U repose sur la vente de prototypes, à terme la start-up recentrera son modèle économique sur la vente exclusive de licences visant les marchés de l'automobile, du mobile, du smarthome et smartbuiling, de la santé, de l'industrie... HAP2U prépare actuellement une nouvelle levée de fonds afin de pénétrer tous ces marchés courant 2020.

  Sources : HAP2U


Auto-innovations.com n'est pas responsable du contenu de ce communiqué