PROPULSION / CHASSIS & HABITACLE / ADAS / ELECTRICITE & ELECTRONIQUE
CONCEPTION / PRODUCTION / POIDS LOURD / FORMATION / SOCIETE

RECHERCHE SUR LE SITE         


3 octobre 2019
Bosch participe au projet OCEAN12


  • Un nouveau mode de fabrication de semi-conducteurs vise à atteindre une efficacité énergétique optimale tout en assurant aux composants une puissance de calcul élevée.
  • Bosch préside le consortium allemand du projet OCEAN12* financé par des fonds publics et regroupant 27 partenaires à travers l’Europe, dont 14 en Allemagne.


Stuttgart – L’offre de mobilité dans les métropoles est de plus en plus diversifiée. Les déplacements se font à pied, à vélo ou vélo à assistance électrique, en bus, en train, en voiture personnelle et, à l’avenir, à bord de véhicules autonomes. De nouvelles possibilités sont également offertes pour les avions : dans les agglomérations, des taxis volants autonomes ou des drones pourraient être utilisés pour le transport de personnes ou la livraison urgente de marchandises ou de médicaments. Toutes ces applications nécessitent des capteurs et des systèmes de contrôle puissants, qui soient en même temps aussi efficaces que possible sur le plan énergétique.

C’est précisément pour répondre à cet enjeu que le projet OCEAN12*, financé par des fonds publics, met en place une collaboration européenne de 27 partenaires dans les domaines des semi-conducteurs, de l’électronique, de l’aéronautique et de l’automobile. Bosch préside le consortium allemand, composé de 14 organisations. Ensemble, les partenaires du projet développeront d’ici à la fin 2021 différents composants particulièrement économes en énergie, capables de collecter et de traiter les données environnementales des véhicules et des avions.

Il s’agit notamment de capteurs d’environnement tels que des caméras, des capteurs Lidar ou radar, ainsi que des microprocesseurs en charge du traitement des données. Le système électronique convertit les données collectées en commandes de contrôle pour les composants en aval. Il peut s’agir des freins ou de la direction de la voiture, ou encore de la commande d’entraînement d’un taxi volant.

La nécessité d’une recherche à grande échelle

La technologie dite FD-SOI (Fully Depleted Silicon On Insulator) de Globalfoundries, également partenaire du projet, constitue la base essentielle du développement de OCEAN12. Cette technologie repose sur un mode de fabrication de semi-conducteurs, où l’ajout dans la puce d’une couche isolante de très faible épaisseur réduit les courants de fuite. Elle réduit la consommation d’énergie tout en augmentant la vitesse de calcul.

Sur la base de cette technologie, les partenaires du réseau de recherche peuvent développer des composants qui combinent de manière optimale efficacité énergétique maximale et puissance de calcul élevée.

« L’objectif du projet OCEAN12 est que les nouveaux systèmes de capteurs conçus pour de futurs concepts de mobilité consomment jusqu’à 90 % de moins que les systèmes actuels », explique Tilman Glökler de Bosch, coordinateur du consortium allemand OCEAN12.

De plus, cette nouvelle technologie permet la fabrication de systèmes de capteurs particulièrement petits, car les capteurs, y compris les puissants circuits d’évaluation intégrés, sont montés sur un SoC (System on Chip).

« Les systèmes de capteurs économes en énergie sont indispensables aux véhicules et aéronefs autonomes. Via le projet OCEAN12, nous nous rapprochons progressivement de cet objectif grâce à notre expertise dans le domaine de la microélectronique », conclueTilman Glökler.

Les dimensions de OCEAN12

Le projet OCEAN12 est financé conjointement par l’Union européenne et des organisations nationales. En Allemagne, le projet est soutenu par le ministère fédéral de l’Éducation et de la Recherche et l’État libre de Saxe. L’ensemble des sponsors représente un apport d’environ 48 millions d’euros sur la période du projet, entre mi-2018 et fin 2021. Outre Airbus, Audi, Bosch et Globalfoundries, le consortium allemand compte de nombreuses PME, des instituts de recherche et des universités.

* OCEAN12: Opportunity to Carry European Autonomous driviNg further with FDSOI technology up to 12nm node

Plus d’informations sur le web : Projet OCEAN12

  Sources : Bosch


Auto-innovations.com n'est pas responsable du contenu de ce communiqué