PROPULSION / CHASSIS & HABITACLE / ADAS / ELECTRICITE & ELECTRONIQUE
CONCEPTION / PRODUCTION / POIDS LOURD / FORMATION / SOCIETE

RECHERCHE SUR LE SITE         


11 décembre 2019
Essais sur moteurs avec de nouveaux types de biocarburants et développement de normes pour les biocarburants


Bulletin d’informations GFC CTCM Mi 2019
Groupement Français de Coordination pour le développement des essais de performance des carburants, lubrifiants et autres fluides dans les transports


Dans le cadre du programme de recherches et d'innovation européen H2020, un projet a été développé dans le cadre d’un contrat entre la Commission Européenne et le Comité Européen de Normalisation (SA/CEN/RESEARCH/EFTA/000/2014-13), projet intitulé : « Essais de moteur avec de nouveaux types de combustibles organiques et développement des normes de combustible organique ». Un de ses objectifs était de rendre la norme biodiesel EN 14214 plus robuste pour s'assurer qu’elle soit adaptée aux carburants Diesel B7 et B10 et adéquate cas de mélanges à teneurs plus élevées B10 - B30.

Des problèmes terrains de filtres carburant diesel colmatés aux températures près du point de trouble (CP) du carburant dans des pays tels le Royaume Uni et l'Italie ont été rapportés, avec différentes origines : contaminants polymères, haut niveau des composés saturés, …

L'objectif de cette étude était de développer un essai laboratoire de colmatage de filtre à carburant, représentatif d’une installation véhicule et corrélé avec le test moteur GFC-C-39-T-13 « Evaluation des performances à l’agrément au démarrage à froid des carburants, des biocarburants et des additifs », essai moteur de cotation de l’agrément au démarrage pouvant distinguer des carburants dans leur capacité de produire de bons démarrages à froid et agrément au ralenti sur un moteur Diesel actuel. Cette méthodologie vise à comparer facilement des carburants pendant la phase de démarrage et de ralenti.

Différentes bases carburants (d’origine fossile ou durable) à différentes teneurs en composés aromatiques afin d'augmenter la précipitation de certains contaminants à la basse température, et des biocarburants, distillés et non distillés, et de différentes origines, ont été assemblés.

Une matrice de 23 carburants B30 (constitués de 30% de biodiesels (Esters Méthyliques d’Acides Gras) et de 70% de carburants d’origines fossiles ou non) a été préparée et analysée avec de nombreuses méthodologies laboratoire, compositionnelles, de contamination et de filtration. Puisque du polyéthylène, plastique utilisé généralement pour la production du matériau d'emballage (sachets en plastique, bouteilles, conteneurs, etc.) et participant à certaines chaînes de distribution de biocarburants, et l’Ethylene Vinyl Acetate (EVA), un polymère utilisé en additifs améliorant les propriétés à froid, ont été trouvés dans des filtres colmatés véhicules, dix carburants B30 ont été contaminés à différentes teneurs.

Grâce à cette étude un Fuel Filter Plugging Rig Test a été développé qui discrimine le comportement des carburants B30 avec le même classement que l’essai de cotation moteur GFC.

Si un carburant échoue au rig test, càd génère une contrepression de 1 bar au niveau du filtre carburant, il y a une combinaison de plusieurs méthodes de laboratoire à considérer : Cold Filter Blocking Tendency (CFBT) à -1°C (critères de >1.5) et/ou SMG (>90) et/ou teneur en EMAG saturés FAME (>10%) et en particules.

Le colmatage de carburants B30 est le résultat de différents impacts tant liés à sa composition, qu’à son niveau de contamination, qu’à ses propriétés de filtration à froid.

Une augmentation de la teneur en composés bio durables bien choisis (HVO et EMAG) est possible.

Une amélioration du Rig Test développé dans cette étude peut être réalisée pour éviter un changement récurrent du matériel, réduire le volume de carburant requis et la durée de l'essai. Une nouvelle étude serait nécessaire pour cela.

  Source : GFC




Auto-innovations.com n'est pas responsable du contenu de ce communiqué