PROPULSION / CHASSIS & HABITACLE / ADAS / ELECTRICITE & ELECTRONIQUE
CONCEPTION / PRODUCTION / POIDS LOURD / FORMATION / SOCIETE

RECHERCHE SUR LE SITE         


16 juin 2020
Réussir au diplôme National d’Expert Automobile grâce à Ordatel Institute et au Lycée Monge


  • Comment se donner toutes les chances de devenir Expert Automobile agréé en réussissant l’examen « Niveau C » qui, sans préparation spécifique, excède rarement 20% de reçus ? En se préparant avec la « Formation diplômante Unité C » codéveloppée par Ordatel Institute, organisme de formation professionnelle depuis 25 ans et le Lycée Gaspard Monge de Savigny-sur-Orge, principal centre d’examen national de ce diplôme depuis 1994.
  • Ce module de préparation de 315 heures à l’examen final se déroule du 14 septembre 2020 au 15 octobre 2021. Il coûte 30% moins cher que d’autres modules tout en intégrant l’habilitation électrique, essentielle pour pouvoir intervenir sur les véhicules électriques et hybrides.
  • Son enseignement est dispensé par des formateurs, professeurs et experts dans le domaine de l’expertise automobile. Et ces intervenants sont aussi jury du diplôme d’Expert Automobile.


15 juin 2020 - Devenir Expert automobile agréé est un long parcours. Doté d’un BTS ou équivalent, le postulant doit alors valider 2 ans de stage dans un cabinet, puis une année post-BTS en carrosserie ou en formation continue. Se profile alors l’accès au diplôme national d’Expert automobile, examen géré par l’Education Nationale. C’est l’ultime Sésame pour devenir Expert et demander l’agrément délivré par le ministère de l’Intérieur et devenir l’un des 3 500 experts dûment recensés par la Liste Nationale des Experts Automobiles tels que définis par l’art. L. 326-3 du Code de la Route. Un parcours digne d’un enseignement supérieur, puisqu’il demande 5 ans d’enseignement post-bac.

Préparer au mieux à l’ultime Niveau C de l’Expertise Automobile

Une fois titulaires des deux premières unités de contrôle A et B obtenues durant les années de stage et celle de post-bac, les postulants peuvent présenter l’ultime niveau C qui fera d’eux des experts automobiles assermentés. Et s’il ne s’agit pas d’un concours, la marche n’en est pas moins haute : « Sans préparation spécifique à l’examen, le taux de réussite excède rarement 20% », souligne Stéphane Battais, Directeur Délégué aux Formations du Lycée Gaspard Monge de Savigny-sur Orge (91).

Il est particulièrement bien placé pour l’évaluer : le Lycée Gaspard Monge est depuis 1994 le principal centre français de passage de ce diplôme puisqu’il examine chaque année les candidats-experts de la région parisienne et de l’Outre-Mer. Il assure déjà l’année de formation post-bac avec un taux de réussite de 85%.

La compétence d’Ordatel et l’expérience du Lycée Monge

C’est pourquoi, avec Ordatel Institute, le Lycée Monge déploie à partir du 14 septembre prochain et jusqu’au 15 octobre 2021 une « formation diplômante Unité C » de 315 heures destinée à préparer de façon optimale à l’ultime étape du diplôme. Cette formation se fonde sur une expérience conjointe et solide entre Ordatel, spécialiste de la formation professionnelle depuis 25 ans et le lycée Monge, parfaitement équipé pour cette épreuve et fin connaisseur des exigences du diplôme.

« Le niveau exigé par ce diplôme évolue constamment et logiquement avec l’accroissement permanent des technologies automobiles », explique Stéphane Battais. Pour garantir un maximum de réussite, les 315 heures sont dispensées par des formateurs, professeurs et experts dans le domaine de l’expertise automobile. « Ces intervenants sont aussi jury du Diplôme d’Expertise Automobile », donc parfaitement au fait des subtilités professionnelles à maîtriser au mieux, souligne le directeur délégué aux formations.

Professionnalisme et neutralité

Ce module « Unité C » de 315 heures a un autre mérite : il est calé du 14 septembre 2020 au 15 octobre 2021 pour s’achever juste avant l’épreuve. Il fait ainsi bénéficier les candidats d’un « départ-lancé » propice au succès.

En outre, le module est le seul pour l’heure à intégrer une préparation à l’habilitation électrique devenue essentielle pour pouvoir intervenir sur les véhicules électriques et hybrides rechargeables. Il assure aussi la maîtrise des réflexes sanitaires devenus nécessaires depuis la pandémie de Covid-19.

Enfin, cette préparation au diplôme est prise en charge à 70% par votre OPCO avec un autre atout-clé : « Malgré son contenu particulièrement complet et la qualité de ses formateurs, notre préparation diplômante à l’unité C coûte 30% moins cher qu’une autre », précise Stéphane Battais, qui insiste à la fois sur le professionnalisme de cet enseignement et sur sa neutralité : « Elle met au service des candidats la meilleure synthèse possible entre l’expérience d’Ordatel et cette neutralité qui est l’ADN de l’Education Nationale incarnée par le Lycée Monge ».

  Source : Lycée Gaspard Monge




Auto-innovations.com n'est pas responsable du contenu de ce communiqué